Le Coq, le Canard déchaîné et la Basse-Cour

Très inspiré par Jean de la Fontaine, Pierre nous livre, non sans humour, sa perception de l’actualité française en cette période pré-électorale. En tant que vice-président de la SABG et de la BCVM il connaît bien le petit peuple de la basse-cour… Lecteurs, jugez-en par vous-mêmes.

Le Coq, en maître séant, élu à la majorité par la Basse – Cour

Pour entonner et faire valoir son chant lyrique tout le jour

Allait de-ci, de-là aux quatre coins du poulailler.

Un Canard déchaîné par ces « cocorico » tonitruants fut fort agacé

Et fit savoir à la Basse-Cour qu’il dévoilerait des faits suite à ce tapage intempestif …

Le Coq aurait fait couver par sa compagne Orpington des œufs présumés fictifs..

Avec véhémence le fier « Gaulois » réfuta ces accusations et clama son bon droit

Affirmant que les œufs avaient bien été pondus par son Orpington chérie, ma foi.

L’affaire fut confiée, pour enquête, au pôle volailler présidé par une p(H)oulette

Dont les investigations suspectaient que l’Orpington avait reçu triple ration de blé et quelques miettes.

Le Coq, excédé, caqueta au complot pour l’envoyer à l’abattoir

Et l’empêcher de promulguer son « cocorico » ostentatoire.

Il jura aux grands dieux que, quoi qu’il advienne, il fera concert

Dans toute la Basse-Cour, car ce « cocorico », il est le seul à pouvoir le faire.

 

Apprenez que celui qui chante aujourd’hui déchantera peut-être demain.

Toute référence à la campagne présidentielle 2017 n’est que pure coïncidence due au seul hasard…. !

 

Une fable de Pierre HERRMANN

 

ELEVER DES IBIS ROUGES

Notre ami Patrick Le Page nous entraîne dans le monde fantastique des ibis rouges. Il nous fait partager sa passion d’éleveur et éveillerait bien en nous l’envie de soigner des ibis rouges. Mais attention, lisez attentivement son article, vous vous rendrez compte qu’il n’est pas donné à tout le monde de se lancer dans cette activité pour le moins… accaparante. 

Cliquez sur le lien bleu pour ouvrir l’article et laissez-vous séduire par les photos prises par l’auteur dans son élevage.

ELEVAGE DE L’IBIS ROUGE

ASSEMBLEE GENERALE 2017

25 Février 2017 à 9 heures     –     REAU

 Membres du Conseil présents : Gilles GUILLET, Michel TRUFFAULT, Pierre HERRMANN, Guy COUESPEL, Alain CHAUFFOURIER, Patrick LE PAGE, Jean-Jacques PLANSON

Absents excusés : Jean PASSERIEUX, Eric PASSERIEUX, Patrick GUENARD, Aymeric MOUILLERON

Absent : Antonio LOPES DUARTE

Adhérents présents : Total 21 Votes par correspondance : 8

ORDRE DU JOUR

  1. Rapport moral d’activité pour 2016
  2. Rapport financier
  3. Projets d’avenir
  4. Renouvellement du tiers sortant
  5. Composition du bureau
  6. Questions diverses

RAPPORT MORAL D’ACTIVITE POUR 2016

Le président Gilles accueille les participants et évoque, en quelques mots, le bilan de l’année écoulée avant de passer la parole au secrétaire.

Guy développe l’histoire de 2016 et envisage à grands traits les perspectives pour 2017 comme suit : Continuer à lire … « ASSEMBLEE GENERALE 2017 »

Hubert REEVES et la biodiversité

L’article 2 des statuts de la S.A.B.G. précise les buts de l’association :

• la défense des intérêts des éleveurs-amateurs d’animaux de basse-cour ou d’ornement

• l’amélioration et la conservation des animaux de races pures

• la participation à des actions pédagogiques en lien avec les écoles pour répondre à la curiosité des enfants et des jeunes dans les domaines de la vie animale, de l’organisation des éco-systèmes, de la découverte de la richesse des différents formes de vie, du développement des valeurs de respect de la vie…

C’est dire que nous sommes concernés par tout ce qui touche à la vie animale ou végétale. C’est dire que l’actualité qui fait état quasi quotidiennement de la disparition d’espèces nombreuses ne peut nous laisser indifférents. C’est dire que le réchauffement climatique mesuré par les milieux scientifiques spécialisés a probablement de quoi nous inquiéter. Continuer à lire … « Hubert REEVES et la biodiversité »

La formation d’un oeuf

NOTES DE LECTURE

A l’âge adulte, la poule possède plusieurs milliers de cellules (ovules) logées dans des sacs appelés ovaires. Tous les jours, un ovule se libère et commence un long parcours. Le long de celui-ci l’ovule grossit et se transforme en une grosse cellule jaune (vitellus) en 10 jours. Dans l’oviducte, l’infundibulum ou pavillon recueille l’ovule. Ce vitellus continue son chemin et parcourt un long tuyau d’environ 50 centimètres. L’albumen entoure petit à petit le jaune d’œuf, d’abord en couches épaisses puis une couche plus fine à l’extérieur de façon régulière et ainsi, est protégé de tous cotés. En même temps, les chalazes se forment; ce sont des filaments blancs, situés de part et d’autre du jaune, qui maintiennent le jaune au centre de l’œuf. Ce jaune et ce blanc serviront de nourriture au futur poussin. Continuer à lire … « La formation d’un oeuf »