PROTÉGER NOS ÉLEVAGES…

Nous savons tous, par expérience malheureuse, que nos élevages sont la cible de quantité de prédateurs, grands et petits : renards, fouines, rats, oiseaux propagateurs de microbes, poux… La liste est longue. Il faut trouver des parades. Mais il faut aussi se protéger dans le respect d’un équilibre naturel, dans le respect de la biodiversité dont on dit souvent qu’elle est mise à mal. Cela demande réflexion. Et c’est bien sur le terrain de la réflexion que s’engage Yves ABATE quand il s’offusque auprès de la firme DUCATILLON de la voir vendre des pièges présentant un danger pour de nombreuses espèces d’oiseaux qui ne représentent pas une gêne pour nos activités. Voici donc le courrier adressé par Yves à la société DUCATILLON. A chacun de vous de réagir, ce peut être l’amorce d’un débat entre adhérents. Voici donc la copie du courrier adressé par Yves à DUCATILLON. Guy

Bulletin 128

Le numéro annuel de notre bulletin est en cours d’élaboration. Cette année si particulière n’a pas été propice à la rédaction de comptes-rendus d’activités (pas de sortie, pas de présentations et surtout pas d’exposition). En conséquence je ne dispose également que de peu de photographies.

Je lance donc un appel à tous les adhérents qui le souhaiteraient pour qu’ils m’envoient des documents pour enrichir notre revue. Les photos des plus beaux animaux de vos élevages, assorties éventuellement d’un petit commentaire, seraient les bienvenues. Mais libre à vous d’exprimer vos témoignages sur la façon dont vous avez vécu cette triste période, d’exposer vos idées pour vous adapter au mieux à la situation, de dire comment vous avez pu maintenir un lien avec vos amis éleveurs…

Plus que jamais l’intérêt et la qualité de ce numéro dépendront de votre participation active. Je vous en remercie d’avance. Envoyez-moi vos productions à l’adresse suivante : gc.sabg@gmail.com ou à l’adresse postale : Guy Couespel -SABG- 320 rue des Grands Maisons – 77120 MOUROUX.

Guy

Adhésion 2021 – Commande bagues et certificats lapins

En cliquant sur le lien ci-dessous vous aurez accès aux documents vous permettant de renouveler votre adhésion et de passer commande de bagues et certificats.

En outre, en page 2, vous avez la possibilité, si ce n’est déjà fait, de réactualiser votre liste d’animaux élevés afin que je puisse mettre à jour le répertoire sur le site.

Je souhaite que cette nouvelle année d’élevage vous apporte toutes satisfactions et compense la triste année 2020.

Bien amicalement,

Guy

Les vœux du Vice-Président

En ce premier jour de l’an 2021
Une nouvelle est tombée en vain
L’année 2020 n’est plus
Terrassée par ce maudit intrus
Faut-il une homélie à la Malraux
Edictée par ces quelques mots
« Entre ici 2020 »
Au panthéon des années chagrin
Chers adhérents, adhérentes
Je vous souhaite une très bonne année 2021
Que nous puissions retrouver ensemble le chemin de nos expositions
Sélectionnez vos futurs champions
Et conservez votre passion de l’élevage
Au plaisir de se retrouver
Pierre HERRMANN
Vice-Président de la S.A.B.G

2021…2021…2021…2021…2021…

Plus que trois jours et nous quitterons à tout jamais l’infâme année 2020. Heureusement, l’an dernier, à pareille époque, l’empereur Marc-Aurèle nous avait donné force, courage et sagesse. Nous en avons eu bien besoin.

Pour 2021 je renouvelle les mêmes souhaits afin de pouvoir affronter les épreuves qui risquent encore de nous attendre au tournant. Que ces vertus nous aident à garder la tête hors de la vase virale nauséabonde.

J’émets le vœu que le vilain virus couronné qui gouverne le monde par la terreur soit, enfin, terrassé par la science des hommes.

Je nous souhaite à tous, éleveurs, de pouvoir de nouveau nous rencontrer dans les expositions et les assemblées diverses pour partager nos expériences, vivre sans contrainte notre passion, tisser les liens d’amitié.

Et que la santé retrouvée fasse régner dans nos foyers, la paix, la sérénité, la joie.

Pour le Conseil d’Administration,

Guy

NOËL

2020, année difficile entre toutes. Un tout petit virus fait régner la terreur sur notre monde. Il se prend pour le roi de la terre ; il a même eu l’audace de se faire baptiser le virus couronné. Son arme absolue ? Faire régner la peur. Et, comme il n’est pas si puissant que ça pour effrayer les éleveurs à l’âme bien trempée, il fait appel à des copains pour nous déstabiliser en inondant les élevages du virus de l’influenza aviaire.

Il ne nous connaît pas bien. Noël est bientôt là. A l’époque romaine c’est DIES NATALIS SOLIS c’est à dire la fête de la naissance du soleil invaincu. Cette fête se déroulait du 17 au 24 décembre, à la fin des Saturnales (fête en l’honneur du dieu Saturne). Exceptionnellement les esclaves étaient invités à la table des maîtres, on faisait bombance, on s’échangeait des cadeaux.

L’étymologie de Noël est donc à relier à Natalis, naissance. A l’ère chrétienne l’église, ne connaissant pas avec exactitude le jour de naissance du Christ, a choisi le 25 décembre pour fêter cet événement, concurrençant ainsi la fête païenne des saturnales.

Quoiqu’il en soit Noël marque toujours la renaissance du soleil après le solstice d’hiver.

Voilà pourquoi, éleveurs de la SABG, du GCF et de toutes les autres associations qu’il serait bien trop long de mentionner ici, je sais que vous ne courberez pas la tête dans l’adversité.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël, dans la joie et la sérénité.

Je vous souhaite du courage s’il vous faut affronter des vents contraires.

Je vous souhaite la force du soleil invaincu.

Bien amicalement,

Guy

Mise à jour tableau éleveurs

Dernière mise à jour : 01/02/2021

Je viens de reprendre le tableau des éleveurs faisant apparaître les races et variétés élevées puis le nom des éleveurs. Il existe 7 feuilles différentes dont les onglets, dans le bas de la page, sont intitulés : VOLAILLES – PALMIPEDES – LAPINS ET COBAYES – PIGEONS – TOURTERELLES & COLOMBES – OISEAUX D’ORNEMENT – DIVERS.

Outre le tableau classique je vous propose, sur chaque feuille, un petit tableau récapitulatif organisé non plus par race et variété mais par éleveur. Je pense que cela sera peut-être plus commode pour effectuer des recherches. A vous de me le dire.

A une exception près, celle d’un jeune éleveur qui m’a envoyé la mise à jour de son cheptel par mail, le contenu des tableaux est identique à l’an dernier, personne ne m’ayant fait parvenir des modifications éventuelles. Mais c’est le moment, avant d’entrer en 2021, de m’adresser, par mail de préférence, l’état de l’évolution de votre élevage si vous souhaitez le publier pour faciliter les échanges entre éleveurs.

Avec l’espoir que 2021 qui s’approche sera plus favorable à tous que 2020 et permettra de redémarrer une année d’élevage correcte je vous adresse mes amitiés.

Guy

EXPOSITION AVICOLE DE WOINCOURT

La SOCIETE AVICOLE VIMEU MARQUENTERRE organise son exposition avicole le 16 janvier 2021 à WOINCOURT. Compte tenu de la situation sanitaire, tant du point de vue de la Covid 19 que de l’influenza aviaire, des restrictions ont été décidées par les organisateurs ainsi qu’un protocole précis. Prenez connaissance des précisions ci-dessous qui nous ont été adressées par mail par la société organisatrice.

Compte tenu du contexte actuel, crise sanitaire et grippe aviaire, cette exposition se déroulera sur une seule journée et sera uniquement réservée aux éleveurs (pas d’ouverture au public). Ne pourront y être présentés que les lapins, cobayes, pigeons, tourterelles. De plus, si elle était interdite au dernier moment, l’association SAMA renverrrait tous les chèques d’inscriptions.

Gérald Dreumont, président de la BCVM, nous fait part d’une proposition de groupage. (Voir ci-dessous)

Eu égard au fait que toutes les expositions sont annulées, c’est l’occasion pour les éleveurs de pigeons, lapins, cobayes de faire apprécier les sujets qu’ile ont élevés en 2020 et donc nous proposons de faire un groupage  au départ de Choisy le Roi avec possibilité de prendre des animaux au passage dans le Val d’Oise..

Si vous souhaitez profiter de ce service nous vous prions d’en informer Gilles Guillet dès que possible par mail. (gilles.guillet.sabg@wanadoo.fr). D’avance merci.

TELE-REUNION AVEC MATTHIEU LEURIDAN

La télé-réunion annoncée a bien eu lieu hier samedi et a duré environ une heure. Tous les éleveurs de volailles appelés à exposer leurs sujets pouvaient être intéressés par les explications données même s’ils ne sont pas directement concernés par la Poule-Soie. En effet Matthieu avait choisi trois sujets de cette race : une poule blanche, une poule coucou chocolat et un coq noir.

Dans un premier temps il a donné des conseils pour la préparation de l’animal à exposer afin de le mettre en bonne condition. Soins du plumage, des pattes, bain ou douche avec shampoing , séchage au sèche-cheveux.

Puis il a passé en revue les différents points pris en considération par le juge. Il a tout d’abord insisté sur la masse, sur le nombre de doigts (5 pour la race présentée), sur le fait qu’ils doivent être bien séparés. Il a attiré l’attention sur la crête qui, dans cette race, doit être un bourrelet de chair plus large que long avec un sillon transversal. Les épines à la terminaison de la crête constituent un défaut. On s’intéresse beaucoup à la couleur des yeux qui doivent être le plus foncé possible au point qu’on ne puisse distinguer la pupille de l’iris. (yeux de vesce). Exception pour la variété coucou dont les yeux sont rouge orangé.

Forme et type sont ensuite les caractéristiques prises en compte. Le type est défini comme l’ensemble des formes réunies dans une silhouette globale. On s’intéresse à la ligne du dos qui, dans notre cas, doit être concave en U. Dos court, queue relevée, port d’aile horizontal. Bonne profondeur : abdomen massif donnant une impression de rondeur globale.

En ce qui concerne la tête : la huppe est sphérique et ne cache pas les yeux (observation faite à hauteur des yeux du juge), la barbe est massive et comporte deux favoris latéraux, le bec est court et épais. L’emplumage des pattes est moyen, sans manchette ni jarret de vautour.

Le plumage est soyeux. Pour cette race le plumage est un élément essentiel du jugement sous les rapports de la qualité et de la souplesse. Les ailes comportent 2/3 de plumes normales, 1/3 de plumes soyeuses.

La couleur de la peau est noire (sauf pour la coucou) et s’apprécie au niveau de la crête et sous les ailes, elle doit être le plus foncé possible. Le bec est bleu noirâtre (sauf coucou), les oreillons bleu turquoise.

Bref il ne m’est pas possible de faire un compte-rendu exhaustif. Je souhaite, non pas avoir été complet, mais avoir donné au lecteur une vue d’ensemble de la démarche du juge qui cherche à apprécier, le plus objectivement possible, les qualités et les défauts d’un sujet en fonction des données du standard officiel. Ce qui me frappe, c’est la rigueur dans l’examen.

Je remercie Matthieu pour son exposé enrichissant.

Guy

P.S. Il est toujours possible, pour ceux qui n’auraient pu voir la démonstration en direct, de la regarder en différé sur la page Facebook de Matthieu Leuridan.