C’était à Presles-en-Brie…

Presles-en Brie, non loin de Tournan, a vécu le samedi 30 septembre et le dimanche 1er octobre 2017 sa vingt septième fête de la Pomme. Les fruits récoltés dans les vergers communaux ont été pressés sur place.

A cette occasion de nombreux stands offraient aux visiteurs produits du terroir et œuvres artisanales.

Quant à la S.A.B.G. elle fut présente et exposa poules, pigeons, canards, faisans, lapins, cobayes… aux nombreux badauds ravis de renouer pour quelques instants avec un air de campagne. Les moins heureux ne furent pas les enfants qui purent caresser, avec retenue mais l’air bravache, les douces fourrures des lapins ou les luisantes plumes des poules.

Si les curieux furent nombreux les acheteurs le furent moins. Mais nous sommes repartis avec la satisfaction de nous être retrouvés autour de nos bêtes pour un moment agréable de partage et d’échanges.

P1050701
L’installation des cages se fait suivant un plan rigoureusement pensé par le président Gilles.
P1050747
La déco, c’est important. Jeunes et moins jeunes s’y mettent de tout cœur.
P1050702
Il n’y a pas que des hommes !!!

 

 

 

Le coin des lapins

Pigeons et tourterelles

Tom et ses poules de Java

Qu’on ne nous oublie pas, nous les cobayes !

La mare aux canards

P1050754
Comme c’est doux !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons du personnel qualifié. A l’accueil les dames s’entraînent avec application.

Texte et photos de Guy

C’était à Ormesson…

La présentation à Ormesson (petit village près de Nemours en Seine-et-Marne) a bien eu lieu à la date prévue comme en attestent le compte-rendu et les photos de Gilles et Annick.

Notre présentation programmée à Ormesson a bien eu lieu les 9 et 10 septembre 2017. Malgré un effectif réduit le montage s’est bien déroulé. Nous avons installé à peu près le même nombre de cages que l’an dernier soit environ 120. Onze éleveurs ont contribué à faire vivre ces cages avec leurs animaux ; on a pu observer une bonne répartition des diverses espèces élevées au sein de la S.A.B.G. Seules trois volières ont pu être installées à l’extérieur à cause de la pluie. Continuer à lire … « C’était à Ormesson… »