PARTAGE AU SUJET DE L’ECOLOGIE-ESCROLOGIE

J’enregistre fort peu de participation au sujet des thèmes abordés par notre ami Yves ABATE. Preuve de désintérêt pour la question ? Manque de désir d’exprimer opinions ou interrogations ? Difficultés pour allonger le bras vers le stylo ou le téléphone ?

Qu’importe. Si ce sujet (ou d’autres) vous intéresse, et je ne crois pas qu’il puisse en être autrement, n’hésitez pas. Une association comme la nôtre a pour première raison d’être le partage entre ses membres. Et le partage des idées n’est pas sans intérêt !

PARTAGEONS.

LA TERRE VUE DU CŒUR

Il s’agit d’un film documentaire qui vient de sortir dont l’un des auteurs est Hubert REEVES. Tout un programme ! Hélas, la diffusion de ce film semble assez limitée, pour le moment du moins.

PLAIDOYER POUR LES ANIMAUX

Ouvrage très complet de Matthieu RICARD qui ne peut laisser indifférent même si les points de désaccord avec les idées exposées risquent d’être nombreux. Pour être au clair avec ses propres idées il n’est pas inutile de chercher à comprendre celles des autres.

ENSEMBLE POUR LES ANIMAUX

Ce n’est pas un livre mais une association fondée par Frédéric LENOIR. Pour y accéder voici le lien : https://www.ensemblepourlesanimaux.org/

Bonne lecture et… bonnes rédactions de vos réactions !!!

Guy

Vous savez quoi ?

Amis adhérents de notre SABG

Nous sommes tous jeunes, certains un peu plus âgés,

Des septuagénaires nous en comptons tout plein

Mais en ce vingt-six mai v’là qu’il nous en manque un !

De qui s’agit-il ? Soyez prompts à deviner,

Si vous voulez des indices qu’ils vous soient donnés.

Sur les pistes de danse il en remontre à tous

Elles n’ont qu’à bien se tenir les petites frimousses

Des jeunots imberbes qui courent après les filles

Mais ne peuvent lui arriver à la cheville.

Deuxième indice : il enfila la bague au doigt

De gente Dame Paulette. Mais depuis ma foi

Il essaie sans cesse des anneaux de tous diamètres

Pensant aussi bien aux pigeonnes qu’à nos poulettes.

Un petit dernier, c’est bien parce que c’est pour vous :

Depuis longtemps il roule dans notre club pour nous.

Et c’est avec compétence que fidèlement

Il assume sa mission de Vice-Président.

Vous avez deviné ? Il a lâché la troupe

Des septuagénaires pour entrer dans le groupe

Des octos, le lâcheur, en ce beau jour de mai.

Bravo Michel, nos vœux tu as bien mérités.

Tous les adhérents de la SABG souhaitent à Michel Truffault un joyeux anniversaire.

EXPOSITION DE LESIGNY (2)

Voici, sur l’exposition de Lésigny, le point de vue du poète, de l’organisateur méticuleux, du Commissaire Général, du Vice-Président de la B.C.V.M. et de la S.A.B.G.

Vous l’avez tous reconnu. Ai-je vraiment besoin de nommer Pierre Herrmann ? Non, bien sûr, mais c’est fait.

Ses propos sont empreints d’une certaine amertume. Certes il faut se poser des questions sur l’adéquation de nos expositions au monde d’aujourd’hui. Mais il n’empêche qu’elles font des heureux… Même s’ils ne sont pas aussi nombreux qu’on le souhaiterait faut-il pour autant baisser les bras ?

Voici le texte et les photos de Pierre.

UN JOUR UNE EXPOSITION À LÉSIGNY

Orage, non .. !  neige et froid assurément

Des espoirs de changement du temps pas vraiment

Vieillesse des quatre saisons probablement.. !

N’ai- je donc tant organisé et inlassablement œuvré

Pour voir en un jour si peu d’entrées

Mon perfectionnisme que tout le monde reconnaît

Ma rigueur qui parfois dérangeait

Tant  de fois d’expositions réussies

Trahis, en un seul jour, à cause de ce temps maudit.

Ô souvenirs de 2013 avec 1300 visiteurs payants !

Au fur et à mesure des années disparaît le succès d’antan

Nouvelle  situation qui fait que je m’interroge

Car  peut être la forme proposée aujourd’hui oblige-t-elle que l’on déroge

Jupiter sans doute n’est pas l’unique responsable de ces avatars

Cette exposition  réitérée ne s’élève-t-elle pas pour le public comme un rempart ?

Agir sans véritable conviction engendre le renoncement

Soit, faut-il, avant d’atteindre les abysses, cesser tout renouvellement ?

Texte parodié et écrit  par Pierre avec la plume de l’oiseau noir qui craille

Pierre HERRMANN

Commissaire Général de Lésigny

 

 

BAGUES

Non, ce n’est pas une blague, il s’agit bien d’une réaction au problème des commandes de bagues dont nous avons discuté lors de notre assemblée générale.

Yves nous donne son sentiment à ce sujet. N’hésitez pas à réagir à ses propos car je ne doute pas que nombreux sont les éleveurs qui partagent son avis.

Suite aux problèmes évoqués pour les commandes de bagues aux assemblées générales de la SABG et de la BCVM, j’ai écrit l’article ci-joint.

Il n’est pas normal de devoir passer sa commande de bagues en juin 2018 pour baguer ses jeunes qui vont naître en 2019 et que l’on mettra peut-être en exposition en 2020.

Il n’est pas normal de devoir commander des bagues différentes entre les volailles et les pigeons alors que l’on ne peut pas prévoir le nombre des uns par rapport aux autres.

Et voici un texte qu’il nous adresse : à savourer sans modération.

La Bague fermée

La première bague que j’avais achetée était la bague de fiançailles pour ma femme.

Elle avait un minuscule diamant de la grosseur de mes finances de l’époque, mais représentait un énorme sentiment amoureux.

Ensuite j’ai acheté de minuscules bagues pour Bengali vert de 2 mm de diamètre jusqu’à d’énormes bagues pour Dindon, de 27 mm de diamètre.

La bague fermée permet la traçabilité. C’est la carte d’identité de l’oiseau indiquant son année de naissance et la personne chez qui elle est née. Elle ne doit pas pouvoir être retirée de la patte de l’oiseau adulte. Elle doit être glissée sur la patte de l’oisillon, lorsque celle-ci est encore petite. Les bagues fermées sont vendues par les associations spécialisées. Pour un de mes faisans, par exemple, le numéro est F 12 18 DE 523 : Cela veut dire : France Diamètre 12 mm Année 2018 et Numéro de localisation de l’éleveur.

Pour les oiseaux de la faune sauvage, le baguage est obligatoire pour leur détention. Elle évite l’enrichissement des braconniers qui prélèvent certains oiseaux ayant une valeur commerciale directement dans la nature et qui participent à la disparition des espèces.

Pour les oiseaux domestiques, le baguage n’est pas obligatoire pour leur détention mais est exigé pour les sujets que l’on veut présenter aux concours et expositions ornithologiques et avicoles.

Je vous raconte ci-dessous une petite histoire qui m’est arrivée :

Madame X, habitant un petit village de Seine et Marne, avait trouvé un pigeon apprivoisé qui mangeait sur son gazon. Elle crut qu’il était perdu et nota le numéro de sa bague. Elle fit une lettre à la Société Centrale d’Aviculture de France afin de retrouver son propriétaire. La SCAF, qui avait vendu la bague au club « Basse Cour du Val de Marne », a transmis la lettre à ce club.

La BCVM qui m’avait revendu la bague m’a retransmis la lettre.

Sur le coup, j’avais pensé à une erreur car mes pigeons ne s’éloignent guère de plus de 100 mètres de chez moi. Mais, après réflexion, je me suis rappelé que, l’année précédente, j’avais participé à une exposition organisée en Seine et Marne par la Société Avicole Brie et Gâtinais. A cette exposition, un couple de mes pigeons avait été vendu. J’ai donc transmis la lettre à la SABG qui, sur son registre des ventes, a retrouvé l’adresse de l’acheteur, Monsieur Y. Elle a donc donné à Madame X les coordonnées du propriétaire qui était en fait un voisin.

Je ne connais pas la conclusion de cette histoire mais espère que, par l’intermédiaire de ce pigeon, Madame X et Monsieur Y se sont liés d’amitié.

Yves ABATE

B.C.V.M. EXPOSITION 2018 LESIGNY

Gérald Dreumont, président de la B.C.V.M. m’adresse des informations concernant la prochaine exposition de cette association qui se tiendra à Lésigny les 17 et 18 mars 2018. Les inscriptions doivent lui parvenir avant le 25 février 2018. 

Cliquez sur les liens ci-dessous pour découvrir le règlement de l’exposition ainsi que la déclaration d’inscription à compléter.

REGLEMENT EXPOSITION NATIONALE LESIGNY 2018 (1)

DECLARATION D-INSCRIPTION EXPOSITION NATIONALE LESIGNY 2018

INSCRIPTION EXPOSITION VERSO

Et puis voici l’affiche :

AFFICHE EXPO LESIGNY 2018

CONCOURS NATIONAL DE LA S.N.C.

Notre Président d’Honneur m’a fait le plaisir de m’adresser un courrier avec le compte-rendu de la visite qu’il a effectuée à l’exposition nationale de la S.N.C. à Périgueux les 13 et 14 janvier 2018. Comme lui je ne doute pas que de nombreux colombiculteurs de la S.AB.G. seront intéressés par l’évocation de ces curieux et rares pigeons. Merci Jean !

Pour des raisons diverses je n’étais pas venu à Brie en novembre et cela me manquait. Aussi suis-je allé à la nationale de la S.N.C. à Périgueux organisée par le Groupement Avicole Périgourdin sous l’égide de la S.N.C.

Je n’ai pas été déçu par la tenue de cette expo : 5600 pigeons étaient réunis avec quelque 540 volailles naines présentés par plus de 300 exposants ! Ces volatiles participaient à divers championnats (pas moins de 35) parmi les moins connus : le championnat du Krymka, du Haut-Volant d’exposition, des pigeons suisses, des cravatés italiens, des capucins hollandais anciens, des races ibériques, revellois, manottes d’Artois, roubaisiens… Que de curiosités !!!

Evidemment plusieurs stands de produits, de matériels destinés à tenter les nombreux éleveurs et visiteurs.

Tous ces animaux peuplaient deux immenses halls sur trois, le troisième étant destiné à la restauration. Ouvert à midi celui-ci accueillait une foule nombreuse d’affamés qui furent très bien soignés !

Enfin, consultée au catalogue une liste de 64 juges parmi lesquels certains (René Evain, Dechambre, Deville père et fils, Jauneau R, Romuald…) bien connus de la S.A.B.G.

Outre les résultats des divers championnats de France figurait dans le catalogue la liste des éleveurs et des pigeons ayant obtenu la note 97. J’en comptais 240 ! Quel travail de comptabilité !!! Naturellement cette visite m’a permis de rencontrer de nombreuses connaissances amies de longue date parmi lesquelles figuraient Marcel Guilbert, Bernard Couden, Eric Marcou, Jacques Romuald…

Pas mal aussi, les visiteurs pouvaient emporter leurs achats qui étaient sérieusement contrôlés à la sortie du hall : ouverture des emballages, contrôle des bons d’achat et des bagues des animaux enlevés. Pas de vols ! Bravo !!!

Manifestation parfaite organisée dans le chef-lieu de la Dordogne et visitée avec plaisir pour découvrir de visu des pigeons rares et souvent méconnus.

Dommage que les éleveurs « parisiens » ne soient pas venus nombreux. Ils auraient eu leur place tant la qualité habituelle des fruits de leur élevage est reconnue.

Dès l’arrivée, sans encombre, sur les lieux probables de la manifestation, nous relevons le manque de signalisation pour diriger les visiteurs vers les divers bâtiments de l’immense complexe. Décidément, rien n’est parfait en ce monde.

Jean Passerieux