EXPO BRIE 2021 ET COVID 19

A la demande d’une adhérente nous précisons que l’exposition ne sera accessible, à notre grand regret, qu’aux personnes disposant d’un pass sanitaire comme il est précisé à l’article 21 du règlement.

Art. 21 Le fait de demander son inscription implique l’adhésion totale au présent règlement.
En application des mesures préfectorales actuelles sur la covid 19 et sous réserve de futures directives, un pass sanitaire
attestant d’une vaccination (ou la preuve d’un test négatif de moins de 72h) est exigé des exposants et visiteurs.
ATTENTION : En cas d’annulation de l’exposition les chèques seront non renvoyés mais détruits.

CONDITIONNEMENT VACCINS VOLAILLES

Pétition Vaccins Volailles : la conception d’un vaccin pour volailles en 100 doses avance !

Collectif RURALITE France

18 juil. 2021 — 

La conception du premier vaccin homologué pour volailles en petit conditionnement de 100 doses avance.

Collègues éleveurs, citoyens, bonjour à tous

La production du premier vaccin pour volailles homologué en 100 doses est au stade de la conception et de l’évaluation. Dans quelques mois nous serons confrontés aux procédures d’homologation administrative. Et là, plus nous serons nombreux pour peser sur les blocages et les pesanteurs de l’administration, à résister à la présence nocive des lobbys de l’agro-bio-industrie qui noyautent beaucoup de choses, plus nous aurons de chances d’atteindre l’objectif.

Afin de répondre aux besoins sanitaires identifiés comme les plus urgents, pour la défense de nos petits élevages et de nos patrimoines avicoles irremplaçables, il s’agira d’un vaccin anti-mycoplasmes, mycoplasma gallisepticum et mycoplasma synoviae, en inactivé injectable. Il sera donc totalement adapté pour améliorer la qualité de nos productions, préserver notre fondamental travail de sélection, sécuriser et remonter nos Expositions Avicoles, nos clubs et associations d’éleveurs. En clair, un immense progrès attendu par toute l’aviculture amatrice de sélection et de préservation, l’aviculture familiale et de loisir et les petits producteurs indépendants qui en ont bien besoin !

Personnellement, je l’ai toujours dit mais c’est ici l’occasion de le répéter, je n’accepte de sortir mes meilleurs sujets en Concours, ce qui me permet certes de remporter des prix, que parce qu’ils sont correctement protégés par un ensemble de vaccinations, allant au delà de la seule maladie légalement obligatoire, la Newcastle. Et, croyez-moi, je sais ce qu’il m’en coûte et je suis le premier à vouloir, depuis maintenant plus de 8 années que j’ai lancé et que j’anime la Pétition Vaccins Volailles, que ce scandale inadmissible et impensable, des vaccins pour volailles produits jusqu’ici en milliers de doses unitaires pour les seuls grands élevages industriels, cesse

C’est grâce à cet immense travail d’information et de revendication que nous avons mené depuis donc maintenant plus de 8 années au travers de la Pétition Vaccins Volailles, avec le soutien actif de Parlementaires, qu’un groupe de vétérinaires s’intéresse maintenant à la conception d’une gamme de vaccins pour volailles adaptée aux petites structures d’élevage.

De la réussite commerciale de ce premier vaccin prévu, dépendra l’extension future de la gamme. Vous avez été des milliers à signer la Pétition Vaccins Volailles au cours des années passées, plus de 3.500 petits éleveurs de volailles, soutenus ensuite par de nombreux citoyens.

Nombreux aussi vous avez été à remplir et renvoyer ces derniers mois l’Enquête d’Évaluation, ce qui a permis à ce groupe de vétérinaires de susciter l’attention de partenaires producteurs dans l’industrie pharmaceutique.

Mais un recul étant toujours possible, dans ce monde à la dérive qui ne pense qu’au travers du prisme de l’argent et de la rentabilité, la finance, deux précautions valent toujours mieux qu’une. Comme on dit, aide toi et le ciel t’aidera.

Aussi, ceux d’entre-vous qui n’auraient pas encore participé doivent nous rejoindre. Rejoindre les milliers d’éleveurs qui veulent du concret, des solutions pratiques pour leurs élevages, et qui en ont plus qu’assez que l’on mette constamment la charrue avant les bœufs en leur servant à moindre coût de la théorie, des discours, sans jamais travailler au déblocage effectif des problèmes.

Nous vous renvoyons donc l’Enquête d’Évaluation à remplir et à retourner à ce groupe de vétérinaires courageux qui eux aussi veulent faire bouger les choses, dans le bon sens.

Lien vers l’enquête d’évaluation 
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScUxudn6wWef82kjLAGEudiAN3ATkITeKTseMWMhwJQUdHbOw/viewform

Lien vers la Pétition Vaccins Volailles 
https://www.change.org/p/enfin-produire-les-vaccins-pour-volailles-en-conditionnements-adaptes-aux-petits-elevages/u/29123709

Pour le Collectif Ruralité – Vaccins Volailles, Philippe CARASSOU éleveur amateur naisseur sélectionneur en race Marans, Champion de France et Double Champion d’Aquitaine, Animateur de la Pétition Vaccins Volailles, Conservatoire Avicole du Bouaou, Lot et Garonne.

Mea culpa…

Oui, je m’accuse, chers amis, d’avoir péché par omission en janvier dernier en rédigeant notre bulletin. J’ai simplement oublié de mettre à jour le tableau des membres du Conseil.

Pierre me l’a fort heureusement rappelé et je reconnais, quitte à aggraver mon cas, que Sophie m’avait déjà fait une remarque à ce sujet. Mais, effet de l’esprit de procrastination ou paresse inavouable, je n’ai rien corrigé. Mille pardons.

Il faut donc souligner, comme il en est fait état dans le rapport officiel de l’A.G., que deux nouveaux membres viennent prêter main forte aux conseillers en exercice. Il s’agit de Sophie COUESPEL et Jérémy MORIN qui s’occupe de la gestion de la page Face Book de l’association.

Voilà l’erreur rectifiée, je compte sur votre indulgence.

Amicalement,

Guy

Bulletin 128

Le numéro annuel de notre bulletin est en cours d’élaboration. Cette année si particulière n’a pas été propice à la rédaction de comptes-rendus d’activités (pas de sortie, pas de présentations et surtout pas d’exposition). En conséquence je ne dispose également que de peu de photographies.

Je lance donc un appel à tous les adhérents qui le souhaiteraient pour qu’ils m’envoient des documents pour enrichir notre revue. Les photos des plus beaux animaux de vos élevages, assorties éventuellement d’un petit commentaire, seraient les bienvenues. Mais libre à vous d’exprimer vos témoignages sur la façon dont vous avez vécu cette triste période, d’exposer vos idées pour vous adapter au mieux à la situation, de dire comment vous avez pu maintenir un lien avec vos amis éleveurs…

Plus que jamais l’intérêt et la qualité de ce numéro dépendront de votre participation active. Je vous en remercie d’avance. Envoyez-moi vos productions à l’adresse suivante : gc.sabg@gmail.com ou à l’adresse postale : Guy Couespel -SABG- 320 rue des Grands Maisons – 77120 MOUROUX.

Guy