MESURES DE BIO-SÉCURITÉ : UNE REACTION DE YVES ABATE

Encore une fois notre ami Yves ABATE réagit promptement… Le dernier article inséré relatif à la bio-sécurité ne l’a pas laissé indifférent comme nombre d’entre nous, du moins je le pense. N’hésitez pas à vous exprimer sur ce sujet si le cœur vous en dit…

La bio-sécurité – ATTENTION – DANGER

Je vois un horizon qui s’assombrit pour les amis des bêtes ! Aujourd’hui, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation nous donne treize recommandations pour élever notre basse-cour. Demain, il nous donnera des normes et des taxes sur tout animal que nous détiendrons. Les vétérinaires ne manqueront pas de donner leurs exigences et nos jeunes préfèreront, compte tenu des finances à engager, avoir leur basse-cour dans leur ordinateur plutôt que dans leur jardin. De plus en plus de personnes veulent, au nom du bien-être animal et par une éducation citadine éloignée de la ruralité et de la nature, supprimer le contact affectif avec les animaux et imposer des interdictions de détention. J’en ai déjà fait les frais avec mon renard apprivoisé. J’ai vu la disparition des petits élevages familiaux bovins au nom de l’épidémie de Vache-folle et la création de nouvelles normes d’hygiène pour favoriser de gros élevages capitalistes. J’ai vu la disparition des élevages de porcs des Chrétiens d’Orient en Egypte au nom de l’éradication de la peste porcine dans le but de satisfaire la religion musulmane. Je vois venir l’interdiction de détention par les particuliers d’animaux de basse-cour au nom de l’épidémie de grippe aviaire pour favoriser certains professionnels de la filière animale. Je vois l’hégémonie des associations écolo-végétariennes qui veulent que des loups, des ours et autres animaux susceptibles de causer des dégâts soient protégés et vivent en liberté dans la nature. Ils ne supportent pas de voir un être vivant derrière les barreaux comme s’il était en prison alors que sa seule faute est de vouloir vivre. J’arrive à me culpabiliser lorsque je vais couper une salade dans mon potager. Quand je pense au destin tragique de cette pauvre salade qui ne bénéficiera pas du bien être végétal ! Sérieusement, vais-je appliquer ces recommandations et porter des bottes, une blouse dédiée et éventuellement des gants pour soigner mes oiseaux ?  On pousse un peu loin le bouchon et on nous prend pour quoi ?

Yves ABATE

MESURES DE BIOSECURITE à appliquer dans les élevages non commerciaux

Thierry DUCHEMIN, président du GCF me fait parvenir le document suivant communiqué par J.C. PERIQUET. Il concerne tous les éleveurs amateurs que nous sommes. Cliquez sur le lien ci-dessous pour en prendre connaissance.

mesuresbiosecurite2017

GCF : BUT DE L’ASSOCIATION

Le Gâtinaise Club de France est une association loi 1901

Siège Social : 14 chemins des Egreffins, 91890 VIDELLES

OBJET :

• Protection de la race pure de volaille Gâtinaise (grande race et race naine)
• Encourager la propagation et la sélection de la volaille Gâtinaise conformément à son standard officiel
• Organiser des Championnats de France et Régionaux
• Présentation de la Gâtinaise dans des manifestations locales
• Privilégier les contacts entre ses adhérents pour l’échange d’animaux

SERVICES À SES ADHÉRENTS :

• Bulletin de liaison
• Diffusion des bagues oflicielles

LE GÂTINAISE CLUB DE FRANCE EST MEMBRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOLAILLES

GÂTINAISE CLUB DE FRANCE

Banniere

A la demande de son président, Thierry Duchemin, et avec l’accord du Conseil d’Administration de la S.A.B.G. en date du 5 août 2017, nous avons le plaisir d’accueillir sur notre site l’association dont le logo figure ci-dessus.

Dans la catégorie intitulée « GÂTINAISE CLUB DE FRANCE » les adhérents de cette association trouveront des informations spécifiques les concernant.

Pour le moment en tout cas les articles présentant un intérêt pour les adhérents des deux associations, qu’ils émanent de l’une ou de l’autre, seront classés dans les rubriques habituelles.

Voilà un an que fonctionne ce site et nous envisagerons prochainement une mise à jour et une réorganisation en tenant compte de l’arrivée de nos amis « gâtinais ».

Patience… les choses se feront petit à petit.

En attendant :

BIENVENUE AUX ADHÉRENTS DU GÂTINAISE CLUB DE FRANCE