EFFORT DE MÉMOIRE. (Lettre de Guy aux adhérents)

Chers amis,

Voilà ce qui arrive quand on procrastine… Il faut remuer ses neurones au fond du système limbique. Soyons plus clair. Le système limbique est l’ensemble des structures cérébrales profondes qui jouent un rôle éminent dans les domaines des émotions et de la mémoire. Deux aspects de notre fonctionnement humain qui concernent directement notre sujet du jour. Du jour,  même s’il commence à dater.

Au fait ? Quel est ce sujet ? Eh bien ! Je m’aperçois qu’aucun compte-rendu n’a été fait de notre sortie du 7 avril « Aux Deux Ânes ». Pourtant ce fut un moment de rencontre et de partage qui activa vivement nos structures émotionnelles. Et puis, faute du récit rédigé à temps, notre mémoire est directement sollicitée.

Pauvre tête ! Heureusement il me reste des photos et c’est ce que je veux partager avec vous. Elles vous serviront d’aide pour évoquer vos souvenirs. Et elles allégeront ma tâche. Merci ô techniques modernes ! Ce dont je me souviens parfaitement c’est que les qualités d’organisateur de Pierre HERRMANN, bien connues, ont encore fait merveille ce jour là. Quant aux talents de Jacques MAILHOT et de son équipe, ils ont été appréciés par tous les participants à en juger par les rires qui ponctuaient les tirades des humoristes.

J’aimerais attirer votre attention sur un point. Ne craignez-vous pas que la « Revue Macronbiotique » s’essouffle vite et soit rapidement démodée ? Le personnage qui lui sert de modèle a tellement d’énergie, de ressources, d’inventivité pour accumuler les « bons » mots que l’équipe d’humoristes va avoir du mal à suivre !

Ah ! Même si je traite les choses dans le désordre, n’oublions pas le repas qui nous a rassemblés par petites tablées où les conversations allaient bon train. Gageons qu’il y a été question d’élevage mais, mais… pas seulement. En tout cas personne n’a semblé déçu.

Et, si d’aventure c’était le cas, s’il se trouvait parmi vous un mécontent de sa journée, alors qu’il prenne sa plume ou son clavier et exprime ses sentiments !

Avec toute mon amitié,

Guy

P.S. Ne croyez pas que je n’invite que les mécontents à s’exprimer. Les autres sont évidemment les bienvenus aussi !