ASSEMBLÉE GENERALE 2022

Notre assemblée générale annuelle s’est tenue, comme prévu, le 2 juillet au Châtelet-en-Brie. Je n’ai malheureusement pas pu m’y présenter mais rendrai compte de son déroulement à partir des divers documents et témoignages que me feront parvenir les participants. Je les en remercie de tout cœur.

Les premiers échos qui me sont parvenus font état d’une belle réussite. J’adresse donc toutes mes félicitations à tous ceux qui ont fait le déplacement dans ce berceau de notre association. J’ai une pensée particulière pour les organisateurs, en particulier pour Pierre qui a bondi sur l’occasion, avec toute l’énergie et la ténacité qu’on lui connaît, pour organiser une fête à l’occasion du quarantième anniversaire de la S.A.B.G. Certes notre association, coquette, ne veut pas reconnaître son âge véritable puisqu’elle est née en 1981. Mais les restrictions sanitaires nous ont obligés à repousser d’une année les festivités prévues.

DISCOURS DU PRÉSIDENT GILLES POUR LES QUARANTE ANS DE LA S.A.B.G.

Mesdames, Messieurs, chères adhérentes, chers adhérents,

II y a 40 ans, 41 plus précisément, naissait la S.A.B.G. sous l’impulsion de ses fondateurs Jean Passerieux, Guy Vernhes et de tous ceux qui leur ont succédé.

Une année s’est écoulée depuis cet anniversaire. Anniversaire que nous n’avons pu fêter dignement pour les raisons que chacun connaît.

Depuis sa naissance notre association a été témoin de nombreuses et profondes évolutions de notre monde.

 Il y a 40 ans nous nous représentions encore les paysans, dans leurs fermes, pratiquant la polyculture et les élevages de dimensions modestes.

 Ils dessinaient les paysages en respectant au mieux la nature.

 Mais l’agriculture s’est transformée.

Le besoin de nourrir une population de plus en plus importante et les progrès techniques ont modifié profondément les paysages ruraux.

La déforestation, la suppression des haies, les labours profonds, les intrants chimiques tant sous forme de produits phytosanitaires que d’engrais, s’ils ont permis une augmentation sans précédent des rendements, sont petit à petit remis en cause.

Le regard porté sur la nature, les changements climatiques, les atteintes à la biodiversité…  entraînent la nécessité de modifier des comportements.

C’est pourquoi apparaissent l’agriculture raisonnée, les cultures dites « bio »,  l’écologie,  la permaculture,  de nouvelles lois concernant le bien-être animal,  un vocabulaire nouveau pour traduire des notions nouvelles (sentience),  le végétarisme, le véganisme…

 Tout cela vient troubler plus ou moins les habitudes, les certitudes qui s’étaient transmises d’éleveur amateur à éleveur amateur depuis 40 ans.

Les institutions humaines se sont transformées aussi. L’adhésion des populations aux religions, aux syndicats, aux partis politiques, aux associations, semble de moins en moins importante.

Et pour nous, qu’en est-il ?

Les derniers événements sanitaires, tant humains (Covid-19) qu’animaux (Influenza aviaire) ne nous ont évidemment pas aidés.

 Les partis politiques se préoccupant, sans y rien connaître généralement, du bien-être animal, ne sont pas là pour nous faciliter la vie.

Sans surprise des associations amies ont mis la clé sous la porte.

 L’évolution du nombre de nos adhérents suit une courbe à tendance descendante.

Alors que faire ?

Pas de panique, serrons-nous les coudes.

 Réfléchissons ensemble.

Consultons-nous les uns les autres pour bien redéfinir nos objectifs en tenant compte des valeurs auxquelles nous sommes attachés et du contexte actuel.

Pour conclure je clame mon espoir de fêter nos 50 ans avec la plupart d’entre vous. Soyons optimistes ! Après tout, ce n’est que dans 9 ans !

Et si on essayait d’être heureux 

Ne serait-ce que pour donner l’exemple ?     (Jacques Prévert)            

DISCOURS DU VICE-PRÉSIDENT PIERRE POUR LES QUARANTE ANS DE LA S.A.B.G.

Le vice-président a la parole devant une salle attentive

Bonjour à toutes et à tous,

Nous pouvons aujourd’hui renouer avec notre assemblée générale, privée de siéger pendant un an  suite à une politique hygiéniste. Je vous remercie chaleureusement, vous les fidèles des assemblées générales, d’être présents au Châtelet-en-Brie, lieu de naissance de notre association.

Je veux remercier tout particulièrement Mr le Maire de Brie-Comte-Robert, Mr Jean Laviolette, Mme Martine Molineris, Adjointe au Maire qui nous apporte tout son soutien et qui est coorganisatrice de notre exposition avicole annuelle, notre association ayant son siège social à la mairie de Brie-Comte-Robert. Sans eux et leur volonté de s’inscrire dans notre préservation des races avicoles, notre association rencontrerait d’énormes difficultés quant à son avenir.

Empêchés à cette date leur présence n’a pas été possible. Aussi Mr Roger PENNEC, conseiller municipal de Brie-Comte-Robert les représente. Nous tenions à avoir parmi nous un représentant de la Mairie et notre conseil d’administration remercie Mr PENNEC de sa présence et je lui souhaite ainsi qu’à son épouse de passer un agréable moment parmi nous.

1981-2021 40 ans d’existence. Un bel âge pour une association… ! Et voilà qu’en l’an 1981 le 12 Février naissait, au Châtelet en Brie, l’association Société Avicole  Brie et Gâtinais mise au monde par quelques passionnés emplis de convictions dont Jean PASSERIEUX, notre président d’honneur ici présent  que nous pouvons applaudir. Bravo Jean pour cette fidélité à la S.A.B.G.

Et  vogue vers l’aventure cet équipage… ! Mais il fallait bien un capitaine pour mener à bien sur les flots tous ces fervents bénévoles et en 40 ans ils furent plusieurs vaillants et dévoués apportant  chacun  leurs méthodes et convictions dans le but unique de faire prospérer l’association.

Le premier Président fut Mr Guy Vernhes de 1981 à 1983, suivi par Mr Christian Courbes de 1984 à 1985. S’en suit pour 11 ans de présidence de 1986 à 1997 Mr Jean-Pierre Barbier, juge officiel ici présent dont la fonction actuelle au sein de l’association est l’identification des lapins par le tatouage. Les lapins veulent  aussi être à la mode… !

Mr René Evain prit la présidence de 1998 à 2001, Mr Frédéric Barbier de 2002 à 2003. Merci Frédéric d’être parmi nous.

Et enfin  notre président Gilles Guillet qui nous supporte depuis 2004 à ce jour. Quel mérite… ! 18 années de dévouement et je vous confirme qu’il a été de nouveau réélu pour nous conduire sur le bon chemin malgré les jours difficiles que va rencontrer l’aviculture.

Bon appétit à tous et j’espère que cette journée festive que je vous ai concoctée restera un agréable souvenir de cet anniversaire des 40 ans.

Pierre

Les Anniversaires ne valent que s’ils constituent des ponts jetés vers l’avenir.

« Citation de Jacques Chirac »

Jean Passerieux, Président d’honneur
Quelques capitaines au long cours. De gauche à droite : Jean-Pierre Barbier, Gilles Guillet, Jean Passerieux, Frédéric Barbier.