C’est l’affaire de tous… n° 129

Une voix crie dans le désert… « Le numéro annuel du bulletin est en cours d’élaboration ! » Vous souvenez-vous ? Ce cri, nous l’avons déjà entendu l’an dernier. Qui l’a entendu ? Combien d’adhérents ont-ils répondu ? Difficile à dire… Pourquoi ? Parce que je devrais compter, et ce n’est pas « mon truc ». Parce que, surtout, je n’oserais annoncer les résultats du décompte. Mais savez-vous ? Il ne faut pas se laisser prendre aux apparences. Dans le désert grouille une vie plus intense qu’il n’y paraît.

L’intérêt et la qualité de ce numéro dépendent de la participation active de chacun. Ne me laissez pas seul. Je suis incapable de représenter seul la richesse des opinions, la variété des expériences, la diversité des espérances. Je ne peux que, modestement, être le porte-parole. Encore faut-il que je les reçoive, ces paroles ! Je vous en remercie d’avance.

Envoyez-moi vos productions à l’adresse suivante : gc.sabg@gmail.com ou à l’adresse postale : Guy Couespel -SABG- 320 rue des Grands Maisons – 77120 MOUROUX.

Guy

2022

Encore quelques heures et nous basculerons dans une nouvelle année. Traditionnellement c’est l’occasion de dire à tous ceux qui ont quelque importance à nos yeux, famille, amis, collaborateurs, co-adhérents d’une association… que nous leur souhaitons, selon la formule consacrée, une bonne et heureuse nouvelle année.

Mais laissons la parole à notre vice-président qui a tenu à s’adresser à nous à l’aube de 2022 ainsi qu’à notre secrétaire qui a fait appel à ses Gâtinaises préférées pour exprimer à tous ses meilleurs vœux.

       

                                                      

Vis, vivons, vivez… en 2022

Guy Couespel

MESSAGE DE NOËL 2021

Solstice d’hiver, signe annonciateur du renouveau. Nous nous réjouissons à la perspective du printemps qui se profile à l’horizon.
Le renouveau, ce n’est pas si nouveau que ça, c’est tous les ans la même histoire.

Mais, cette année, on se demande vraiment si on va le voir, le bout du tunnel. Sur le plan de la pandémie Covid-19, pas grand-chose de vraiment nouveau, en tout cas de vraiment rassurant. Côté volailles, le virus de la grippe aviaire ne nous laisse guère plus de répit que son copain humain.

Les médias nous ressassent constamment des informations contradictoires et nous ne disposons plus d’aucun élément fiable pour construire raisonnablement une conviction personnelle.

Nos valeurs sont battues en brèche, remises en question, nous perdons petit à petit tous nos repères. Les vérités transmises par nos maîtres, pour les plus anciens d’entre nous, sont fondamentalement remises en cause.

C’est ça, la vie. Comme les vagues de la mer, toujours en mouvement, toujours pareilles mais jamais les mêmes.

Il faut donc s’adapter. C’est la loi de notre existence. Et, pour que la vie continue, je parle de la nôtre, de celle de nos associations qui nous tient à cœur, c’est la condition fondamentale.

Que Noël 2021 nous permette de trouver la joie en pensant à nos futures couvées et portées, symboles de la vie toujours renouvelée.

Guy

Bonnes Fêtes de Noël !

Où l’on reparle du bien-être animal…

Ce matin, sur France-Inter, deux invités débattaient sur le sujet de la condition animale. Il s’agissait de Florence Burgat, philosophe, directrice de recherche à l’INRA et de Louis Schweitzer actuellement président de La Fondation Droit Animal.

Après le vote de la loi Dombreval requérant, comme nous l’a rappelé Claire Chevalier dans un récent commentaire, toute la vigilance de nos associations si nous souhaitons pouvoir poursuivre nos activités d’éleveurs amateurs, il ne me semble pas inutile de saisir toutes les occasions pour réfléchir à cette vaste question.

Je vous invite donc à écouter cette émission en cliquant sur le lien ci-dessous et à vous exprimer en écrivant un commentaire. Vous pouvez soit cliquer sur les mots  »Laisser un commentaire «  en haut à gauche de cet article soit m’envoyer un courriel.

D’avance merci.

Guy

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-jeudi-23-decembre-2021

EXPOSITION 2021 BRIE-COMTE-ROBERT

Voilà, c’est fait ! Il s’en est fallu de peu, à une semaine près la manifestation aurait été annulée à cause de la progression rapide du virus de l’influenza aviaire. Dès le 5 novembre Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a placé l’ensemble du territoire métropolitain en risque »élevé ».

Mais tout est bien qui finit bien. Le Président, Gilles GUILLET, à l’issue de ces deux journées d’exposition, a prononcé le discours de clôture dont voici le texte.

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,

Deux années se sont écoulées depuis notre précédente exposition puisque 2020 n’a pu se tenir pour les raisons que l’on sait. Aujourd’hui nous pouvons pousser un immense soupir de soulagement : l’expo 2021 a eu lieu et s’est bien déroulée. Jusqu’au dernier moment nous avons été tels des alpinistes à l’assaut d’un sommet enveloppé de brume. Peu de visibilité, chemin escarpé surplombant des précipices, covid-19 à gauche, influenza aviaire à droite.

Bref, grâce à la ténacité des éleveurs, au dévouement des bénévoles et à l’aide précieuse et toujours renouvelée de la municipalité de Brie, le succès fut au rendez-vous.

Il a fallu faire face à des contraintes supplémentaires. Nous y sommes parvenus.  Des rumeurs sur des sites ont peut-être laissé croire à des visiteurs potentiels que la manifestation était annulée mais cela n’a pas empêché les visiteurs de venir à notre rencontre.

Même si les résultats chiffrés ne sont pas à la hauteur des années précédentes, nous ne pouvons que nous féliciter de notre bilan.

Merci à tous.

EXPO BRIE 2021 ET COVID 19

A la demande d’une adhérente nous précisons que l’exposition ne sera accessible, à notre grand regret, qu’aux personnes disposant d’un pass sanitaire comme il est précisé à l’article 21 du règlement.

Art. 21 Le fait de demander son inscription implique l’adhésion totale au présent règlement.
En application des mesures préfectorales actuelles sur la covid 19 et sous réserve de futures directives, un pass sanitaire
attestant d’une vaccination (ou la preuve d’un test négatif de moins de 72h) est exigé des exposants et visiteurs.
ATTENTION : En cas d’annulation de l’exposition les chèques seront non renvoyés mais détruits.

EXPOSITION NATIONALE DE RENNES LES 12, 13, 14 NOVEMBRE 2021

A l’occasion de cette exposition Gérald Dreumont nous fait savoir qu’un groupage sera organisé au départ de Choisy le Roi (possibilité la veille à Brie Comte Robert) pour l’exposition nationale de Rennes les 12-13-14 novembre, exposition qui accueillera un certain nombre de championnats de France de races de pigeons. Voir le commentaire publié en regard de l’article sur l’exposition de Houdan.