Poux rouges

L’été 2021 ne fut pas une saison magnifique pour les éleveurs comme pour beaucoup d’autres œuvrant dans des domaines où le climat revêt une certaine importance.

Pour nous, éleveurs de poux rouges, enfin plutôt de volailles en principe, nous avons vu proliférer notre cheptel… de poux rouges. Enfin, je ne sais pas pour vous, mais chez moi ce fut du délire.

J’avais mis à profit de beaux jours printaniers pour démonter mes abris bois, les laver, les désinfecter, les repeindre , pulvériser des produits anti poux à titre préventif, épandre de la terre de diatomée… c’est à croire que les poux aiment tout ça et se reproduisent de plus en plus. Ou alors, peut-être mes poules sont-elles trop bien nourries et attirantes ?

Quoiqu’il en soit j’ai pris la décision de transporter mes poulaillers à la déchetterie. J’ai limité le bois offrant des interstices accueillants pour les petites bêtes et j’ai construit une volière recouverte d’une bâche. Je réfléchis actuellement pour organiser cet espace de façon à le rendre le plus confortable possible pour mes bêtes durant l’hiver.

Mes recherches m’ont permis de découvrir un site qui préconise l’emploi d’un matériau appelé HPL. HPL est en fait l’abréviation de “stratifié haute pression” en anglais. Cela provient du fait que le HPL est constitué de plusieurs couches qui sont comprimées (ou laminées) sous très haute pression. Il en résulte une feuille très dense, dure et de forme très stable : le HPL !

« Une feuille HPL se compose d’un noyau en fibre de bois ou en papier et de deux couches supérieures. Le noyau de la feuille est lui-même constitué de plusieurs couches de fibres de bois et de papier imbibées de résine phénolique. Pendant la production, ces couches sont comprimées sous haute pression et à haute température. La résine utilisée est une résine dite thermodurcissable. Cela signifie que la résine durcit sous l’influence de la chaleur. Lorsqu’elles sont comprimées, les couches sont compactées et créent une feuille très dense et dure. Les couches supérieures sont si dures et denses que la lumière du soleil et l’humidité ne peuvent pas pénétrer dans la feuille. Dans un premier temps, les plaques HPL ont donc été développées comme matériau de revêtement pour une utilisation extérieure dans les bâtiments résidentiels et non résidentiels, comme par exemple pour fabriquer les panneaux extérieurs sans entretien et les panneaux de façade en plastique. » (https://plaqueplastique.fr/qu-est-ce-que-le-hpl/)

La ferme de Beaumont, à EU, commercialise un petit poulailler construit avec ce matériau.

Poulailler Cucciolotta Gality Polly Farm : la Ferme de Beaumon...

Il paraît que le marchand de matériaux POINT P commercialise les panneaux ce qui nous permettrait de construire nous-mêmes nos poulaillers sous réserve de disposer d’un outillage adapté car cette matière est, paraît-il, particulièrement dure.

Si certains d’entre vous disposaient de davantage d’informations à ce sujet je leur serais reconnaissant de m’en faire part et j’en ferais profiter tout le monde par le biais du site. D’avance merci.

Et, pour terminer, voici le lien vers le site qui m’a fait découvrir le HPL. Il s’agit du site de la ferme « LES VERGERS DE LA GALINE »

Guy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s