A propos de la vaccination de nos animaux

Pierre Herrmann évoque, avec tout à la fois le sérieux et l’humour qu’on lui connaît, un problème crucial pour les éleveurs amateurs que nous sommes.

« Ecrire c’est déjà mettre du noir sur du blanc » ( Stéphane Mallarmé )

Mon propos sera, aujourd’hui, de m’intéresser à deux races d’animaux  très distinctes et pourtant peu éloignées l’une de l’autre.

La première race : C’est le lapin, maître céans de nos clapiers pour lequel nous nous efforçons de lui conserver une excellente santé en pratiquant la vaccination pour qu’il échappe à tous les virus, car sans les vaccins le risque de morbidité voire de mortalité est important.

La deuxième race : Très particulière mais assez commune, c’est le porc-tefeuille qui ne contracte aucune maladie car il développe des anticorps à base  de conflits d’intérêts et de monopole. On dit même  qu’il fait du lard…. !

Alors venons-en aux faits. C’est une galère aujourd’hui pour les éleveurs de se procurer ces fameux vaccins que nous obtenions au préalable sans difficulté pour ceux qui le souhaitaient chez le pharmacien car la vaccination, n’étant pas obligatoire en exposition pour Jeannot lapin, il n’était pas nécessaire d’avoir recours au vétérinaire.

Dans un premier temps et à partir de 2019 l’arrêt de la production de certains vaccins contre la myxomatose fut décrété sous le prétexte que les nouveaux vaccins étaient plus efficaces. Mais ils sont d’un coût exorbitant pour l’éleveur ayant un cheptel modeste. Le plus coûteux est bien évidemment le meilleur pour les laboratoires qui en tirent un plus grand profit. De plus il n’est plus possible d’obtenir ces nouveaux vaccins en pharmacie, mais uniquement chez le vétérinaire qui vous facture 49 € la consultation, vaccination comprise mais cela pour un seul lapin. Vous vous imaginez le coût pour 10 lapins… !

Une entente entre les laboratoires et les vétérinaires paraît de ce fait évidente et annonce à court terme la fin des petits élevages amateurs.

Voilà le nouveau monde qui nous est promis….. !

Curieuse  similitude avec la crise sanitaire que nous connaissons aujourd’hui, ne trouvez  vous pas ?

L’animal et l’homme livrés chacun au diktat du profit à tout prix faisant abstraction des priorités fondamentales que sont les valeurs humaines.

La question n’est pas de faire de la philanthropie dans le domaine de la santé mais de dénoncer une fois pour toute une vision de rentabilité pour le profit de quelques-uns.

Le véritable nouveau monde attendu pour demain ne se fera qu’à force de raison, de bon sens et de volonté.

Pierre HERRMANN

N.B : Pour information le lyomyxovac a été remis sur le marché en Mars 2020 et peut être obtenu  dans certaines pharmacies au prix de 10€ les 10 doses.Mais pour combien de temps en attente de la prochaine rupture ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s