CONDAMNATION DE COCO

Le quotidien LA VOIX DU NORD publie un article relatant la condamnation du propriétaire de Coco, un coq sachant chanter comme tous les coqs ou presque. Le tribunal de Compiègne a ordonné que l’homme se sépare de son animal sous peine d’une amende de 50 € par jour. L’éleveur doit en outre régler la somme de 500 € pour les frais de justice et le préjudice occasionné à la voisine.

La justice et la police sont peut-être en sur-effectifs (!!!) et il faut trouver de l’occupation à tous les employés. Heureusement, la police municipale réquisitionnée a pu faire son travail avec minutie. C’est ainsi que, selon la VDN, Coco a chanté 31 fois de 8h45 à 9h25 un certain jour, puis 7 fois de 10h26 à 10h30 et 23 fois de 11h11 à 11h37.

Le propriétaire de Coco a fait appel de la décision de justice et ouvert une page Facebook ainsi que lancé une pétition en ligne : IL FAUT SAUVER COCO, LE COQ MARGNOTIN.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s