Races françaises de volailles à l’expo 2018 de Brie-Comte-Robert : la Gâtinaise.

Saluons Messieurs Audo Benoît, Basset Didier, Duchemin Thierry, Laroche Patrick et Touratier Michel, 5 éleveurs qui ont illuminé la salle d’exposition par la blancheur du plumage des animaux qu’ils ont présentés. Vingt-huit sujets de grande race de cette Gâtinaise non seulement purement française mais également géographiquement si proche de nous qu’on peut dire qu’elle est nôtre. Monsieur Basset Didier a remporté le titre de champion régional GR avec une femelle. Toutes nos félicitations à Didier.

Michel Touratier a, quant à lui, remporté un GPH « Volailles françaises » avec la femelle de la cage n° 41. Je n’ai malheureusement pas réussi la photo.

Championne régionale grande race de Didier Basset

Même si elle est encore moins bien représentée que la grande, numériquement mais non qualitativement, la naine se taille une place grâce à la ténacité de deux éleveurs qui ont présenté dix sujets. Messieurs Bécard Sylvain et Duchemin Thierry tracent une voie que d’autres suivront peut-être ! En tout cas deux sujets appartenant à Sylvain remportent 96 points, un mâle et une femelle. Le mâle de la cage n° 50 remporte le titre de champion régional. Bravo Sylvain !

Le mâle de Sylvain Bécard champion régional Gâtinaise naine.
Femelle Sylvain Bécard – 96 points.

EXPO 2018 : DISCOURS DE CLÔTURE DU PRÉSIDENT

Encore une…

Comme toujours le point final de nos activités annuelles c’est notre exposition à Brie-Comte-Robert. C’est l’heure du bilan. Je vous épargnerai les chiffres attendus d’ordinaire quand on parle de bilan. Je me contenterai de vous parler de succès.

Quel mot résume le mieux à mes yeux cette manifestation ? C’est la RENCONTRE. Rencontre de la SABG avec les élus de Brie et le personnel de la mairie sans qui rien ne pourrait se faire. Rencontre de l’association avec un public fidèle attiré par l’idée de« nature préservée par la culture » que porte notre Mini salon de l’Agriculture. Rencontre avec les enfants des écoles qui viennent découvrir des facettes insoupçonnées du monde animal. Rencontre avec les juges avicoles et cunicoles qui viennent valider, sanctionner les efforts des éleveurs pour une amélioration constante des sujets élevés. Rencontres,au pluriel, des éleveurs entre eux qui ne cessent de débattre au sujet de leur passion commune. Rencontres avec des artisans et commerçants passionnés pour les produits de leur terroir.  Rencontres d’amitié qui permet de tisser des liens grâce au partage d’efforts communs pour que tout soit présenté dans les meilleures conditions. Rencontres avec les grandes questions de notre époque : le bien-être animal, le réchauffement climatique et ses conséquences, le gaspillage alimentaire, le choix des produits à consommer…

Loin des querelles idéologiques partisanes les éleveurs de la SABG avancent de façon pragmatique avec le bon sens qui caractérisait notre ancienne France rurale.

Vous savez ? Celle que connurent les Poilus de 1914-1918. Ces soldats que nous RENCONTRONS aussi aujourd’hui puisque nous sommes le 11 novembre 2018, 100 ans après la signature de l’armistice entre les belligérants. Pour une rencontre, c’en est une. Je me réjouis de cette coïncidence et émets le vœu que nous poursuivions notre tâche avec la volonté de transmettre à nos jeunes la sagesse de nos anciens.

Pour terminer ayons une pensée pour notre ami Michel que des ennuis de santé ont tenu éloigné de l’exposition. C’est bien la première fois depuis de nombreuses années qu’il n’est pas présent avec nous. Je lui souhaite un prompt rétablissement et espère bien que nous le retrouverons l’an prochain !

EXPOSITION DE BRIE-COMTE-ROBERT

La version 2018 de l’exposition de la S.A.B.G. arrive au moment du rangement dans l’armoire aux souvenirs.

Je vais m’efforcer de vous présenter ces souvenirs de mon mieux. Patience et indulgence… Et surtout n’hésitez pas à m’envoyer vos propres souvenirs !

Patience… car il me faut un peu de temps pour organiser et présenter les différents documents qui témoignent de ces journées magnifiques. Indulgence… car je ne peux témoigner que depuis la place qui était la mienne et la vue n’était pas celle que chacun de vous pouvait avoir de la sienne. La même photo peut sembler très différente quand elle est prise sous des angles divers. Indulgence aussi car je risque toujours d’oublier des choses importantes. 

Commençons.

UNE ABSENCE REMARQUEE

Tout d’abord pensons à notre vice-président, Michel Truffault, que des ennuis de santé ont tenu cette année éloigné de notre manifestation. Nous imaginons sans peine sa tristesse et lui faisons part de nos amicales pensées. Il nous a laissé un petit quelque chose de lui comme en témoigne cette photo.

La mare aux canards de Michel

LE PALMARES