CONCOURS NATIONAL DE LA S.N.C.

Notre Président d’Honneur m’a fait le plaisir de m’adresser un courrier avec le compte-rendu de la visite qu’il a effectuée à l’exposition nationale de la S.N.C. à Périgueux les 13 et 14 janvier 2018. Comme lui je ne doute pas que de nombreux colombiculteurs de la S.AB.G. seront intéressés par l’évocation de ces curieux et rares pigeons. Merci Jean !

Pour des raisons diverses je n’étais pas venu à Brie en novembre et cela me manquait. Aussi suis-je allé à la nationale de la S.N.C. à Périgueux organisée par le Groupement Avicole Périgourdin sous l’égide de la S.N.C.

Je n’ai pas été déçu par la tenue de cette expo : 5600 pigeons étaient réunis avec quelque 540 volailles naines présentés par plus de 300 exposants ! Ces volatiles participaient à divers championnats (pas moins de 35) parmi les moins connus : le championnat du Krymka, du Haut-Volant d’exposition, des pigeons suisses, des cravatés italiens, des capucins hollandais anciens, des races ibériques, revellois, manottes d’Artois, roubaisiens… Que de curiosités !!!

Evidemment plusieurs stands de produits, de matériels destinés à tenter les nombreux éleveurs et visiteurs.

Tous ces animaux peuplaient deux immenses halls sur trois, le troisième étant destiné à la restauration. Ouvert à midi celui-ci accueillait une foule nombreuse d’affamés qui furent très bien soignés !

Enfin, consultée au catalogue une liste de 64 juges parmi lesquels certains (René Evain, Dechambre, Deville père et fils, Jauneau R, Romuald…) bien connus de la S.A.B.G.

Outre les résultats des divers championnats de France figurait dans le catalogue la liste des éleveurs et des pigeons ayant obtenu la note 97. J’en comptais 240 ! Quel travail de comptabilité !!! Naturellement cette visite m’a permis de rencontrer de nombreuses connaissances amies de longue date parmi lesquelles figuraient Marcel Guilbert, Bernard Couden, Eric Marcou, Jacques Romuald…

Pas mal aussi, les visiteurs pouvaient emporter leurs achats qui étaient sérieusement contrôlés à la sortie du hall : ouverture des emballages, contrôle des bons d’achat et des bagues des animaux enlevés. Pas de vols ! Bravo !!!

Manifestation parfaite organisée dans le chef-lieu de la Dordogne et visitée avec plaisir pour découvrir de visu des pigeons rares et souvent méconnus.

Dommage que les éleveurs « parisiens » ne soient pas venus nombreux. Ils auraient eu leur place tant la qualité habituelle des fruits de leur élevage est reconnue.

Dès l’arrivée, sans encombre, sur les lieux probables de la manifestation, nous relevons le manque de signalisation pour diriger les visiteurs vers les divers bâtiments de l’immense complexe. Décidément, rien n’est parfait en ce monde.

Jean Passerieux

Une réflexion sur « CONCOURS NATIONAL DE LA S.N.C. »

  1. Merci GUY pour toutes ces infos vivantes.
    Bien que n’étant pas éleveur de pigeons, j’avais proposé aux éleveurs de la B.C.V.M. et de la S.A.B.G. de faire un groupage pour cette exposition. Deux ont été intéressés : Jérémy MORIN de la S.A.B.G. et Éric SCHODER de la B.C.V.M. Leurs résultats ont été honorables. J’avoue qu’égoïstement je n’ai pas été déçu de ce déplacement :
    – Comme l’écrit Jean PASSERIEUX, cette exposition avait un certain relief : organisation de mon point de vue parfaite – pas d’attente à l’enlogement ni le dimanche au délogement (délogement effectué 1/2 heure après mon arrivée sur l’expo),

    – Une variété de sujets où malgré mon moindre intérêt pour les pigeons par rapport aux volailles et lapins, j’ai passé plus d’une journée et demie à arpenter les allées avec fatigue mais sans lassitude : cette exposition méritait vraiment d’être vue.

    – la rencontre de beaucoup d’éleveurs avec lesquels j’ai eu l’occasion d’échanger dans d’autres expositions que ce soit en Ile de France, en Picardie ou à Bergerac puis celle d’une autre personne : nous nous regardons et elle me dit ; « nous nous sommes déjà vus » et, après quelques hésitations : « mais oui bien sûr, à Brie-Comte-Robert ! » Il s’agissait de Mme PASSERIEUX !

    Et pour ma part, si j’avais une petite remarque à faire : dommage qu’au niveau local, cette exposition n’ait pas fait l’objet ou très peu de publicité : la foule qui circulait dans les allées était composée presque exclusivement des exposants bien sûr très nombreux.
    Cette très belle exposition aurait, à mon sens, pu permettre à des profanes de découvrir cette variété extraordinaire de races de pigeons.
    GÉRALD DREUMONT

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s