DES CHOSES A CONNAÎTRE

Tel un chasseur avisé notre ami Yves est toujours à l’affût de ce qui se trame dans les méandres des dispositions juridiques ou politiques en ce qui concerne notre passion d’éleveurs sélectionneurs.

Vous trouverez ci-dessous deux textes qu’il vient de me faire parvenir. Ce sont, ce me semble, des informations qu’aucun éleveur ne devrait ignorer tant il est vrai qu’un homme averti en vaut deux. Ou plus exactement des informations reçues en temps utile permettent (peut-être) d’anticiper les événements, de s’y préparer, et, éventuellement, d’intervenir pour faire valoir ses points de vue au moment de l’élaboration des lois.

Premier texte : « La loi française pour nos amies les bêtes. » Mise au point sur le classement des animaux en trois groupes au regard de leurs statuts spécifiques pour leur détention.

Deuxième texte : « Qu’est-ce que le parti animaliste ?  » Présentation d’un parti politique écologique créé en mars 2016. 

Merci, Yves, pour ces informations.

Cliquez sur les liens pour découvrir les textes.

La législation animalière

Le Parti Animaliste

RÉFLEXIONS SUR « L’ESCROLOGIE »

En guise de réponse à Yves Abate (Voir article du 24 janvier dernier) je reprends quelques mots à la mode qui sont les témoins d’une évolution importante de notre monde. Mieux vaut se préparer à affronter avec lucidité les bouleversements qui se profilent à l’horizon. Et c’est d’autant plus important pour nous que les associations telles que la nôtre ne manqueront pas d’être un jour dans l’œil du cyclone. Alors puissent les quelques lignes que vous découvrirez en cliquant sur le lien bleu être un point de départ pour des discussions fructueuses permettant de préparer la SABG à affronter les grands débats qui l’attendent comme toutes les autres associations semblables à la nôtre.

Guy

REFLEXIONS SUR escrologie

B.C.V.M. EXPOSITION 2018 LESIGNY

Gérald Dreumont, président de la B.C.V.M. m’adresse des informations concernant la prochaine exposition de cette association qui se tiendra à Lésigny les 17 et 18 mars 2018. Les inscriptions doivent lui parvenir avant le 25 février 2018. 

Cliquez sur les liens ci-dessous pour découvrir le règlement de l’exposition ainsi que la déclaration d’inscription à compléter.

REGLEMENT EXPOSITION NATIONALE LESIGNY 2018 (1)

DECLARATION D-INSCRIPTION EXPOSITION NATIONALE LESIGNY 2018

INSCRIPTION EXPOSITION VERSO

Et puis voici l’affiche :

AFFICHE EXPO LESIGNY 2018

CONCOURS NATIONAL DE LA S.N.C.

Notre Président d’Honneur m’a fait le plaisir de m’adresser un courrier avec le compte-rendu de la visite qu’il a effectuée à l’exposition nationale de la S.N.C. à Périgueux les 13 et 14 janvier 2018. Comme lui je ne doute pas que de nombreux colombiculteurs de la S.AB.G. seront intéressés par l’évocation de ces curieux et rares pigeons. Merci Jean !

Pour des raisons diverses je n’étais pas venu à Brie en novembre et cela me manquait. Aussi suis-je allé à la nationale de la S.N.C. à Périgueux organisée par le Groupement Avicole Périgourdin sous l’égide de la S.N.C.

Je n’ai pas été déçu par la tenue de cette expo : 5600 pigeons étaient réunis avec quelque 540 volailles naines présentés par plus de 300 exposants ! Ces volatiles participaient à divers championnats (pas moins de 35) parmi les moins connus : le championnat du Krymka, du Haut-Volant d’exposition, des pigeons suisses, des cravatés italiens, des capucins hollandais anciens, des races ibériques, revellois, manottes d’Artois, roubaisiens… Que de curiosités !!!

Evidemment plusieurs stands de produits, de matériels destinés à tenter les nombreux éleveurs et visiteurs.

Tous ces animaux peuplaient deux immenses halls sur trois, le troisième étant destiné à la restauration. Ouvert à midi celui-ci accueillait une foule nombreuse d’affamés qui furent très bien soignés !

Enfin, consultée au catalogue une liste de 64 juges parmi lesquels certains (René Evain, Dechambre, Deville père et fils, Jauneau R, Romuald…) bien connus de la S.A.B.G.

Outre les résultats des divers championnats de France figurait dans le catalogue la liste des éleveurs et des pigeons ayant obtenu la note 97. J’en comptais 240 ! Quel travail de comptabilité !!! Naturellement cette visite m’a permis de rencontrer de nombreuses connaissances amies de longue date parmi lesquelles figuraient Marcel Guilbert, Bernard Couden, Eric Marcou, Jacques Romuald…

Pas mal aussi, les visiteurs pouvaient emporter leurs achats qui étaient sérieusement contrôlés à la sortie du hall : ouverture des emballages, contrôle des bons d’achat et des bagues des animaux enlevés. Pas de vols ! Bravo !!!

Manifestation parfaite organisée dans le chef-lieu de la Dordogne et visitée avec plaisir pour découvrir de visu des pigeons rares et souvent méconnus.

Dommage que les éleveurs « parisiens » ne soient pas venus nombreux. Ils auraient eu leur place tant la qualité habituelle des fruits de leur élevage est reconnue.

Dès l’arrivée, sans encombre, sur les lieux probables de la manifestation, nous relevons le manque de signalisation pour diriger les visiteurs vers les divers bâtiments de l’immense complexe. Décidément, rien n’est parfait en ce monde.

Jean Passerieux

L’ESCROLOGIE

Encore une contribution fort intéressante de notre ami Yves ABATE. Nul doute que les thèmes abordés susciteront des réflexions chez les lecteurs. Je ne voudrais pas que quiconque fût frustré… Je renouvelle donc mon invitation à chacun à prendre plume, stylo, clavier ou téléphone pour m’adresser des réactions qui seront insérées dans la rubrique courrier des lecteurs du site.

J’ai toujours eu l’étiquette « Ami des bêtes » collée sur mon front.

Les gens sont toujours très surpris lorsque je dis que je suis éleveur amateur, chasseur, garde-chasse et piégeur agréé. Cela ne semble pas répondre à mon profil !

Je leur réponds que je suis chasseur mais anti-chasse au fond de mon cœur et écologiste pour le bien être des animaux, la conservation de la biodiversité et la protection des espaces naturels.

On vient de me donner un livre intitulé « Chasseurs ou Fonctionnaires de la mort » écrit par Jean BERTON et édité par Versicolor Editions. Ce livre m’a passionné et a complètement transformé toutes mes idées sur la chasse et la protection de la nature.

Moi qui me culpabilisais lorsque je visais un perdreau qui prenait son envol ou tirais sur un renard dont les yeux, du fond de son piège, me suppliaient de ne pas lui ôter la vie !

Ce livre m’a convaincu que la chasse est une nécessité. Nous ne sommes plus des chasseurs-cueilleurs, comme nos ancêtres, mais nous nous adonnons à un loisir qui permet de réguler les populations d’animaux sauvages sans imposer de très lourdes charges financières à notre société. Le chasseur est un bénévole qui paie les dégâts occasionnés par les animaux sauvages à l’agriculture et permet le développement de tout un commerce autour de son activité. Sans lui des chasses préfectorales pour mise à mort d’espèces invasives sont nécessaires et très onéreuses pour la société.

Toutes les associations soi-disant « protection de l’environnement » touchent la corde sensible des citoyens pour les inciter à faire des dons et à leur donner leur bulletin de vote.

Attention éleveurs, attention chasseurs, attention amis de la nature, votre attirance pour tout ce qui touche à la nature et à vos loisirs est de plus en plus menacée par une minorité de gens. Par ceux qui prônent un drapeau de couleur verte comme, dans les heures les plus sombres de notre histoire, ont été brandis des drapeaux de sinistre mémoire à partir des mensonges grossiers de gens qui prétendaient agir dans le seul intérêt du Peuple.

J’invite tous ceux qui s’interrogent sur le bien fondé de la chasse et sur les dangers qui risquent de restreindre nos libertés de pensée à prendre connaissance de ce livre dont je viens de vous donner les références. (Voir également sur internet)

Un vieil écolo

Après lecture de ces lignes j’ai demandé à Yves quelques précisions sur la chasse et les chasseurs. Vous pourrez lire sa réponse en cliquant sur le lien ci-dessous.

PRECISIONS SUR LA CHASSE

ASSEMBLEE GENERALE 2018

Je rappelle que nous sommes tous invités à nous rendre à l’A.G. qui se tiendra à REAU le 10 février prochain à 10 h 30.

L’ordre du jour, les inscriptions au repas qui suivra sont annexés à un précédent article et également jointes au bulletin de janvier que vous avez dû recevoir.

RENOUVELLEMENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Je rappelle également que 5 postes sont à pourvoir au Conseil d’Administration. Après l’appel à candidatures qui a été publié voici où nous en sommes :

Trois conseillers sortants se représentent  : Pierre HERRMANN, Patrick GUENARD, Alain CHAUFFOURIER. Un « petit nouveau » fait acte de candidature : Jean-Marie MONROY. Merci à ces quatre valeureux candidats qui veulent bien affronter les électeurs ! Vous les connaissez tous sans doute. Pierre est depuis des années vice-président et vous savez ses talents d’organisateur qui nous valent de bons moments au repas de l’A.G. et en sortie. Patrick est un conseiller qui a maintenant une belle expérience de juge avicole ; il ne demande qu’à mettre au service de tous ses compétences en matière d’élevage et de sélection ; nombre d’entre nous ont déjà pu apprécier ses précieux conseils. Alain est bien connu dans les milieux d’élevage. Conseiller attentif aux besoins de l’association il ne mesure pas ses efforts pour participer aux diverses tâches qui nous incombent. Quant à Jean-Marie nous le voyons depuis quelques années maintenant s’activer dans  les présentations et l’exposition pour prêter main forte aux organisateurs. Voilà donc un renfort fort appréciable et je le remercie de franchir le pas, de se présenter à nos suffrages pour s’impliquer davantage encore dans notre histoire commune.

Voilà donc quatre candidats. Petit problème : il y a cinq postes à pourvoir. Donc un cinquième candidat ne serait pas de trop. Et puis, si l’on veut que cette élection soit un modèle de démocratie, il ne serait pas mauvais non plus qu’il y ait un nombre encore plus important de candidats.

Il est encore temps d’adresser vos candidatures. Comme annoncé précédemment la clôture des inscriptions auprès de Gilles est fixée au 31 janvier. Ne tardez pas !

Au bulletin de janvier sont joints les bulletins de vote des quatre candidats. Mais cela ne doit pas vous empêcher de déclarer votre candidature, une mise à jour de ces bulletins sera effectuée à la clôture des inscriptions. Je ferai le point sur ce site en publiant alors tous les bulletins de vote des candidats déclarés. Les adhérents disposant d’une adresse mail connue seront ainsi avisés. Ceux dont je n’ai pas l’adresse mail seront informés par voie postale.

Merci de vous précipiter pour nous annoncer votre candidature !

COMMANDE DE BAGUES ET CARTES D’ORIGINE 2018 ET 2019

Cette année nous devons intégrer quelques nouveautés.

Le bon de commande de bagues et certificats d’origine pour les lapins a été mis à jour pour tenir compte de la nécessité récente de distinguer les bagues « pigeons » des bagues « volailles » qui devront désormais comporter respectivement l’inscription « P » et « V ». Si vous n’avez pas encore passé commande pour 2018 utilisez le lien ci-dessous qui est réactualisé ou attendez quelques jours pour le recevoir avec le bulletin de janvier.

COMMANDE DE BAGUES 2018

D’autre part, afin d’ajuster les commandes passées par la SABG aux besoins réels des adhérents et d’éviter ainsi des frais inutiles pour l’association, nous vous demandons de prévoir dès à présent vos commandes pour la saison 2019. Adressez-nous votre commande à l’aide du bon dont le lien est donné ci-dessous ou en utilisant l’imprimé joint au bulletin de janvier que vous allez recevoir prochainement. Passez commande et adressez-la à Michel Truffault, accompagnée de son chèque de règlement, avant le 1er juin 2018. Votre chèque ne sera encaissé qu’en décembre 2018.

COMMANDE DE BAGUES 2019

Merci pour votre compréhension.