La formation d’un oeuf

NOTES DE LECTURE

A l’âge adulte, la poule possède plusieurs milliers de cellules (ovules) logées dans des sacs appelés ovaires. Tous les jours, un ovule se libère et commence un long parcours. Le long de celui-ci l’ovule grossit et se transforme en une grosse cellule jaune (vitellus) en 10 jours. Dans l’oviducte, l’infundibulum ou pavillon recueille l’ovule. Ce vitellus continue son chemin et parcourt un long tuyau d’environ 50 centimètres. L’albumen entoure petit à petit le jaune d’œuf, d’abord en couches épaisses puis une couche plus fine à l’extérieur de façon régulière et ainsi, est protégé de tous cotés. En même temps, les chalazes se forment; ce sont des filaments blancs, situés de part et d’autre du jaune, qui maintiennent le jaune au centre de l’œuf. Ce jaune et ce blanc serviront de nourriture au futur poussin.

Se forment ensuite les 2 membranes coquillières. La coquille se forme dans l’utérus à partir du calcium stocké dans les os de la poule. Petit à petit, la coquille entoure l’œuf qui continue à tourner sur lui-même en se couvrant de carbonate de calcium, tout en laissant un petit volume d’air qui permettra au poussin de respirer le temps de sortir de sa prison de calcaire. Cette calcification dure environ 16 heures. La couleur se forme par les sécrétions biliaires ou du sang.

L’œuf est ainsi prêt et est évacué par le cloaque situé sous la queue de la poule. Il est expulsé à l’aide de muscles puissants. Pour la formation d’un œuf, il faut entre 18 et 24 heures (entre ovulation et ponte). De l’ovaire au cloaque ça demande un peu plus de 20 jours. Pour ce faire, elle à besoin, dans son alimentation, d’un taux assez important de calcium stocké sous forme de carbonate de calcium.

La fécondation : Le coq introduit ses spermatozoïdes dans le cloaque de la poule, ceux-ci remontent à l’intérieur de l’oviducte où ils séjourneront une dizaine de jours pour y féconder les ovules. Le coq connaît le moment précis où il doit s’accoupler avec la poule pour que les spermatozoïdes ne soient pas bloqués par un œuf: entre l’ovulation et la formation du blanc.

Dans les années 1900, une poule pondait en moyenne 80 œufs par an. En 2003, une poule de batterie en pond plus de 300 par an. Ceci a été rendu possible par la sélection génétique, la création de pondeuses hybrides, les modifications de la nutrition et des conditions particulières de luminosité et de chaleur.

En un accouplement, tous les ovules sont fécondés en même temps. On considère donc que tous les œufs pondus 10 jours après l’accouplement sont aptes à donner des poussins et peuvent donc être mis en incubation. On constate cependant un bon taux de fertilité qui peut être atteint 4 jours après l’introduction du coq auprès des poules. La poule a une capacité de stockage des spermatozoïdes telle qu’elle est capable de pondre des œufs fécondés jusqu’à trois semaines après le retrait du coq du groupe de poules.

coupe-oeuf

Une réflexion sur « La formation d’un oeuf »

  1. I as well as my friends were checking out the nice guidelines on your web blog while quickly came up with a terrible suspicion I never expressed respect to the web blog owner for those strategies. My boys are already certainly passionate to see them and have now without a doubt been taking advantage of these things. Appreciate your truly being very accommodating as well as for obtaining this sort of decent information most people are really desperate to learn about. My sincere regret for not expressing gratitude to earlier.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s