à la Une

SOCIETE AVICOLE BRIE ET GATINAIS

logo

Qui sommes-nous ?

Des éleveurs passionnés de nature, souvent aussi jardiniers, apiculteurs, des amoureux de la vie sous toutes ses formes. Le 10 février 1981 nos prédécesseurs ont fondé cette association selon les principes de la loi de 1901.

Nous poursuivons de notre mieux les buts qu’ils s’étaient assignés et qui figurent dans les statuts :

  • la défense des intérêts des éleveurs amateurs d’animaux de basse-cour ou d’ornement
  • l’amélioration et la conservation des animaux de races pures
  • la participation  à des actions pédagogiques en lien avec les écoles pour répondre à la curiosité des enfants et des jeunes dans les domaines de la vie animale, de l’organisation des écosystèmes, de découverte de la richesse des différentes formes de vie, de développement des valeurs de respect de la vie…

Notre siège social est actuellement à la mairie de BRIE-COMTE-ROBERT.

Chaque année nous organisons début novembre une grande exposition dans la salle du Safran de cette ville.

Un aperçu de la variété des animaux qui retiennent toute l’attention des adhérents de la Société Avicole Brie et Gâtinais. Cliquez pour voir les photos.

Continuer à lire … « SOCIETE AVICOLE BRIE ET GATINAIS »

SALON DE L’AGRICULTURE

M’étant entretenu avec Pierre Herrmann, me voici en mesure de vous faire partager ses impressions sur le salon de l’agriculture.

Le salon de l’agriculture s’est tenu Porte de Versailles du 25 février au 5 mars. Il vient donc de fermer ses portes après une dizaine de jours au cours desquels une intense activité s’est déployée. De nombreux visiteurs se sont pressés dans les allées pour admirer, déguster, échanger, réfléchir aux grands problèmes de notre temps dont bon nombre de solutions se trouvent entre les mains des professionnels de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’alimentation.

En ce qui concerne l’élevage avicole et cunicole amateur, le stand qui lui était consacré sous la houlette de Thierry DUCHEMIN a connu un vif succès. Pourtant les circonstances n’étaient pas favorables puisqu’il s’est trouvé amputé de toute la gent ailée. A cause de la grippe aviaire, il a été impossible de présenter pigeons et volailles.

Heureusement les visiteurs furent nombreux pour admirer les lapins. Le mercredi 1er mars Gilles GUILLET et Pierre HERRMANN sont venus prêter main forte à Thierry pour assurer un service de surveillance et d’animation. L’un comme l’autre ont apprécié de passer une agréable journée parmi les 248 cages de lagomorphes aux longues oreilles.

Mais soyons plus précis. Les visiteurs qui ont eu la chance d’assister aux exposés de Pierre ont compris que l’espèce des lapins est extrêmement diverse, tant par la texture du pelage que par les couleurs, les masses ou par la longueur des oreilles, voire même leur position droite comme chez le Fauve de Bourgogne ou retombante comme chez le lapin de race « bélier ».

C’est un Fauve de Bourgogne qui a remporté le grand prix du Président de la République cette année. Pierre a estimé que les animaux présentés étaient dans l’ensemble de beaux sujets. Quant à Gilles, il n’a pas chômé non plus au bureau des ventes qui a attiré des amateurs avertis et soucieux d’enrichir leur propre cheptel de bêtes de qualité. Ils ont pu être bien renseignés par les fiches de jugement complétées par messieurs Ménigoz, Gerber, Gaillard, Ehrhardt.

Le clap de fin avec Gérald Dreumont et Jérémie Morin

Désormais nous n’avons plus qu’à attendre et préparer le salon 2024 en espérant que l’influenza aviaire ne nous privera plus des pigeons, des poules et autres canards…

ASSEMBLÉE GENERALE 02/04/2023

Jeudi 23 mars 2023 : c’est le dernier jour pour envoyer à Pierre votre petite fiche d’inscription au repas accompagnée de votre chèque.

Ne laissez donc pas notre ami Pierre dans l’incertitude. Envoyez lui dare-dare votre petit bulletin d’inscription. Éventuellement vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous pour imprimer le bon d’inscription.

A très bientôt !

IL S’EN EST ALLÉ…

A 77 ans il est arrivé au bout de son chemin.

Le 14 février 2023, Georges MACHET a quitté notre monde après avoir lutté contre la maladie. C’est le 20 février prochain qu’auront lieu ses obsèques dans son village natal, à LANGEAIS (37).

Longtemps il a adhéré à la SABG. En 2003 il a été élu au Conseil d’Administration. De 2006 à 2013 il a exercé les fonctions de trésorier.

A sa famille nous présentons nos condoléances émues.

POUX ROUGES (Suite)

Comment s’est passée la saison 2022 du côté des poux rouges ?

Christine a expérimenté l’exzolt. Elle semble en être plutôt satisfaite. Voici ce qu’elle en dit :

Pour ce qui concerne les poux, j’ai fait l’expérience été 2022, cela a fort bien marché, j’avais des milliers de poux morts (j’avais une très grosse invasion, avec cette chaleur !), mes poules enfin débarrassées des petits vampires vicieux ! Il est vrai qu’il y a des contraintes, notamment le prix qui est élevé, il faut calculer la masse à traiter, chez moi la cadence de traitement était tous les 3 mois (j’ai fait trois campagnes), le plus compliqué, pour moi, a été de faire boire les poules en une fois, il faut les assoiffer (un peu) avant de donner l’eau médicamentée pour que les cocottes absorbent bien tout le produit.

De mon côté j’ai obtenu aussi des résultats satisfaisants au cours de l’été 2022. Mais ce fut au prix d’une transformation totale des conditions d’élevage comme en témoigne l’article qui suit.

Guy

ÉLECTION AU CONSEIL D’ADMINISTRATION

C’est au cours de l’Assemblée Générale du dimanche 2 avril 2023 que nous choisirons les nouveaux conseillers qui seront alors élus pour un mandat de 3 ans. Trois candidats se présentent d’ores et déjà (ou se représentent) mais rien n’interdit que d’autres se fassent connaître.

Christine ROUTON Gilles GUILLET Jean-Luc AUBRUCHET

Vous trouverez les bulletins de vote en annexe de votre journal « papier » n°130

ASSEMBLÉE GENERALE 2023

Elle aura lieu le dimanche 2 avril à 9 heures pour les adhérents de la BCVM et à 10 h 30 pour ceux de la SABG. Rendez-vous au Châtelet-en-Brie (77820) au « Maxi Show/Le hameau de Saveteux » 6 Rue des Taufiers.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir davantage. N’oubliez pas de réserver votre place au repas-spectacle qui suivra en envoyant à Pierre le coupon d’inscription joint.

BULLETIN 130 Janvier 2023

Notre bulletin annuel est en cours d’élaboration.

Il n’est pas trop tard pour que vous m’adressiez des articles, des réflexions, des propositions pour améliorer le fonctionnement de notre association. Pas trop tard non plus pour me faire part de vos expériences, de vos difficultés, de vos souhaits.

Alors à vos plumes et claviers, toutes les idées sont les bienvenues !

Guy

gc.sabg@gmail.com

Les vœux du Vice-Président

           2023                
En ce début d’année nouvelle notre vice-président, Pierre Herrmann, nous adresse ses vœux.

O combien d’éleveurs de notre association
Se sont investis en 2022 dans leur élevage en vue de notre exposition !
La grippe aviaire et ses kyrielles d’interdictions ont encore œuvré en 2022
A la grande déception des éleveurs et des organisateurs malheureux.
Les contraintes s’accumulent pour dissuader les bonnes volontés
Mais il faut garder espoir de jours meilleurs pour les prochaines années.
Pour 2023, je vous souhaite, à toutes et à tous, le courage volontariste.
Ne restons pas apathiques et unissons-nous pour contrecarrer les écolototalitaristes.

« Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever chaque fois » (Confucius)

Bonne année 2023 !

Pierre HERRMANN

2023

Coup d’œil dans le rétroviseur… 2022… Feuilletons bien vite le grand livre de l’année :

Santé humaine : les diverses mutations du virus de la Covid-19 sont sources de graves préoccupations dans les divers pays du globe.

Santé animale : l’influenza aviaire a encore bien joué avec nos nerfs. Notre exposition annuelle a été supprimée au dernier moment.

Guerre russo-ukrainienne : les belligérants sont les premiers à souffrir du conflit dans leur chair. Mais les conséquences économiques sur les autres pays de la planète sont loin d’être négligeables.

Climat : les températures élevées, voire très élevées, ont été la règle au cours de l’année. Accompagnées de sécheresse, elles impactent les cultures et les éleveurs que nous sommes voient s’élever les prix de la nourriture de leurs bêtes.

Alors que souhaiter pour 2023 ? Il ne sert à rien d’exprimer des vœux qui n’ont aucun impact sur la réalité des choses. Alors je souhaite que tous les adhérents actuels et potentiels de notre association réfléchissent aux moyens de nous adapter aux circonstances. Oui, réfléchissons, proposons, discutons, échangeons. Des idées peuvent surgir pour revoir nos objectifs en fonction des données du moment. Faut-il maintenir notre exposition annuelle telle qu’elle est actuellement ? Ou bien peut-être l’élargir à d’autres aspects de l’agriculture au cas où les volailles demeureraient indésirables ?

Bonne année d’élevage, bonne année de réflexion, bonne année d’échanges. Et vive 2023 !

Guy