à la Une

SOCIETE AVICOLE BRIE ET GATINAIS

logo

Qui sommes-nous ?

Des éleveurs passionnés de nature, souvent aussi jardiniers, apiculteurs, des amoureux de la vie sous toutes ses formes. Le 10 février 1981 nos prédécesseurs ont fondé cette association selon les principes de la loi de 1901.

Nous poursuivons de notre mieux les buts qu’ils s’étaient assignés et qui figurent dans les statuts :

  • la défense des intérêts des éleveurs amateurs d’animaux de basse-cour ou d’ornement
  • l’amélioration et la conservation des animaux de races pures
  • la participation  à des actions pédagogiques en lien avec les écoles pour répondre à la curiosité des enfants et des jeunes dans les domaines de la vie animale, de l’organisation des écosystèmes, de découverte de la richesse des différentes formes de vie, de développement des valeurs de respect de la vie…

Notre siège social est actuellement à la mairie de BRIE-COMTE-ROBERT.

Chaque année nous organisons début novembre une grande exposition dans la salle du Safran de cette ville.

Un aperçu de la variété des animaux qui retiennent toute l’attention des adhérents de la Société Avicole Brie et Gâtinais. Cliquez pour voir les photos.

Continuer à lire … « SOCIETE AVICOLE BRIE ET GATINAIS »

FEDERATION DES SOCIETES D’AVICULTURE D’ILE DE FRANCE CENTRE VAL DE LOIRE

A tous les adhérents,

Vous trouverez ci-dessous copie d’un mail que Thierry DUCHEMIN vient d’adresser aux différentes associations rattachées à la Fédération sus nommée. Le lien bleu vous permet d’accéder aux documents mentionnés dans le courrier.

N’oubliez pas : A.G. samedi 21 avril 2018. Réservation repas avant le 10 avril.

Madame, Monsieur

Nous vous adressons en annexe la convocation à l’Assemblée Générale de notre région.

Nous vous remercions de bien vouloir apporter une attention particulière au délais (réservation de repas, candidatures).

Il est possible de réserver ou de faire acte de candidature par mail.

Bien cordialement

T. DUCHEMIN

31032018FEDEAVIIDF

BAGUES

Non, ce n’est pas une blague, il s’agit bien d’une réaction au problème des commandes de bagues dont nous avons discuté lors de notre assemblée générale.

Yves nous donne son sentiment à ce sujet. N’hésitez pas à réagir à ses propos car je ne doute pas que nombreux sont les éleveurs qui partagent son avis.

Suite aux problèmes évoqués pour les commandes de bagues aux assemblées générales de la SABG et de la BCVM, j’ai écrit l’article ci-joint.

Il n’est pas normal de devoir passer sa commande de bagues en juin 2018 pour baguer ses jeunes qui vont naître en 2019 et que l’on mettra peut-être en exposition en 2020.

Il n’est pas normal de devoir commander des bagues différentes entre les volailles et les pigeons alors que l’on ne peut pas prévoir le nombre des uns par rapport aux autres.

Et voici un texte qu’il nous adresse : à savourer sans modération.

La Bague fermée

La première bague que j’avais achetée était la bague de fiançailles pour ma femme.

Elle avait un minuscule diamant de la grosseur de mes finances de l’époque, mais représentait un énorme sentiment amoureux.

Ensuite j’ai acheté de minuscules bagues pour Bengali vert de 2 mm de diamètre jusqu’à d’énormes bagues pour Dindon, de 27 mm de diamètre.

La bague fermée permet la traçabilité. C’est la carte d’identité de l’oiseau indiquant son année de naissance et la personne chez qui elle est née. Elle ne doit pas pouvoir être retirée de la patte de l’oiseau adulte. Elle doit être glissée sur la patte de l’oisillon, lorsque celle-ci est encore petite. Les bagues fermées sont vendues par les associations spécialisées. Pour un de mes faisans, par exemple, le numéro est F 12 18 DE 523 : Cela veut dire : France Diamètre 12 mm Année 2018 et Numéro de localisation de l’éleveur.

Pour les oiseaux de la faune sauvage, le baguage est obligatoire pour leur détention. Elle évite l’enrichissement des braconniers qui prélèvent certains oiseaux ayant une valeur commerciale directement dans la nature et qui participent à la disparition des espèces.

Pour les oiseaux domestiques, le baguage n’est pas obligatoire pour leur détention mais est exigé pour les sujets que l’on veut présenter aux concours et expositions ornithologiques et avicoles.

Je vous raconte ci-dessous une petite histoire qui m’est arrivée :

Madame X, habitant un petit village de Seine et Marne, avait trouvé un pigeon apprivoisé qui mangeait sur son gazon. Elle crut qu’il était perdu et nota le numéro de sa bague. Elle fit une lettre à la Société Centrale d’Aviculture de France afin de retrouver son propriétaire. La SCAF, qui avait vendu la bague au club « Basse Cour du Val de Marne », a transmis la lettre à ce club.

La BCVM qui m’avait revendu la bague m’a retransmis la lettre.

Sur le coup, j’avais pensé à une erreur car mes pigeons ne s’éloignent guère de plus de 100 mètres de chez moi. Mais, après réflexion, je me suis rappelé que, l’année précédente, j’avais participé à une exposition organisée en Seine et Marne par la Société Avicole Brie et Gâtinais. A cette exposition, un couple de mes pigeons avait été vendu. J’ai donc transmis la lettre à la SABG qui, sur son registre des ventes, a retrouvé l’adresse de l’acheteur, Monsieur Y. Elle a donc donné à Madame X les coordonnées du propriétaire qui était en fait un voisin.

Je ne connais pas la conclusion de cette histoire mais espère que, par l’intermédiaire de ce pigeon, Madame X et Monsieur Y se sont liés d’amitié.

Yves ABATE

EXPOSITION DE LESIGNY

C’était à LESIGNY, les 17 et 18 de ce mois. La BASSE COUR DU VAL DE MARNE, plus couramment connue sous l’appellation « B.C.V.M. » tenait son exposition annuelle. En badaud je m’y suis rendu pour admirer les sujets présentés. Pour y rencontrer aussi nombre d’amis que je remercie pour leur accueil. Petite exposition, certes, mais préparée avec grand soin et beaucoup de goût. On y reconnaît aisément la « patte » de bénévoles habitués à ce genre d’exercice… Le public ne pouvait qu’être touché par tant de magnifiques curiosités de la nature animale si bien mises en valeur par les éleveurs bénévoles. Voici donc quelques photos, souvenirs de cette belle manifestation.

Guy

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SORTIE AU THÉÂTRE DES DEUX ÂNES – RAPPEL –

N’oubliez pas ! Il reste moins d’une semaine avant la date limite d’inscription à la sortie organisée par Pierre.

Si ce n’est déjà fait envoyez lui votre coupon d’inscription et votre chèque avant le 14 mars. 

A très bientôt !

SORTIE THEATRE DES DEUX ANES 2018

EXPOSITION EUROPÉENNE D’HERNING AU DANEMARK DU 9 AU 11 NOVEMBRE 2018

Jérémy MORIN nous fait part de son intention de se rendre à l’exposition européenne d’Herning, au Danemark.

Il propose d’emmener d’autres animaux que les siens afin de faciliter les choses pour les adhérents qui souhaiteraient participer à l’exposition sans pouvoir s’y rendre eux-mêmes. Nous le remercions vivement pour cette offre.

Si vous désirez profiter de sa proposition prenez contact directement avec lui :

Jérémy MORIN – 11 rue Bailly – 10160 PLANTY – Tél. : 06 31 18 89 99 – Mail : j.morin@laposte.net

 

SORTIE AU THÉÂTRE DES DEUX ÂNES

Samedi 7 avril

Une date à retenir !

Dès réception de ce message cliquez sur le lien ci-dessous pour prendre connaissance des réjouissances que nous a concoctées notre ami Pierre.

Attention !

Le 14 mars est la date limite pour s’inscrire. Alors, pas de procrastination, ne remettons pas au lendemain ce que nous pouvons faire le jour même, inscrivons-nous tout de suite !

SORTIE THEATRE DES DEUX ANES 2018